Raherisoa Vololona : « Le dialogue devrait primer »

La députée Raherisoa Vololona Victorine (au centre) a apporté son soutien aux représentants des agriculteurs et éleveurs du VIe arrondissement. (Photo Nary Ravonjy)
La députée Raherisoa Vololona Victorine (au centre) a apporté son soutien aux représentants des agriculteurs et éleveurs du VIe arrondissement. (Photo Nary Ravonjy)

Un atelier sur l’agriculture et l’élevage s’est tenu, hier, au bureau du VIe arrondissement, sis à Anosisoa Ambohimanarina. Et ce, sur l’initiative de l’ONG « Andry Fanabeazana sy Fanarenana Mirindra » (A.F.FA.MI). En marge de cet atelier, la députée Raherisoa Vololona Victorine élue dans le VIe arrondissement a donné son point de vue sur les récentes déclarations de l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina. « C’est un appel lancé par un « raiamandreny » à l’endroit de ses fils. C’est normal. Il n’y a que le dialogue qui devrait primer », a soutenu ce député du MAPAR (aile Maharante Jean de Dieu). En ce qui concerne les indemnités et les avantages réclamés par les députés, Raherisoa Victorine a tout simplement déclaré qu’ils ne sont pas spécialement destinés aux députés, ils vont servir également à développer les districts où ils ont été élus.

Echanges d’expériences. Pour en revenir à l’atelier proprement dit, les participants sont composés des agriculteurs et des éleveurs issus dudit arrondissement. Ces derniers constituent plus de 70 % de la population. Selon la députée Raherisoa Vololona, les agriculteurs devraient procéder à des cultures de contre saison. Notons qu’il y avait eu des échanges d’expériences, entre les différents participants.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication