Natifs de la région Anosy : Pour le renforcement des Dina

Des natifs de la région Anosy résidant dans la capitale regroupés au sein du « Fikambanan’ny Faritra Anosy Miray » (FIFAMI) ont tenu un point de presse, hier, à l’ANS à Ampefiloha. Et ce, pour expliquer la situation qui prévaut dans le Sud du pays. Cette association de constater que dans la région Anosy, des vols de bétail sont organisés à grande échelle et conduisent à des affrontements entre fokonolona aidés par quelques éléments des forces de l’ordre et bandes armées. Les représailles des éleveurs victimes ainsi que les rivalités entre des bandes concurrentes ne font qu’accroître le nombre de conflits violents et créent ainsi des tensions latentes comme ce qui se passe actuellement dans le district d’Amboasary. Le FIFAMI propose ainsi le renforcement des Dina ou autres formes d’organisation locale tout en impliquant les tribunaux pour faciliter leur homologation. Il suggère aussi la réunion d’urgence des ministères concernés (Justice, Elevage, Décentralisation et Intérieur, Défense et Sécurité Intérieure) et la mise en place d’un comité de suivi et de contrôle des opérations d’urgence. Et à court terme la mise en place d’une force spéciale pour la lutte contre le vol de bovidés. Les opérations à moyen et à long termes sont, entre autres, l’envoi sur le terrain d’une équipe légère mixte de techniciens pour procéder à un examen approfondi de la situation socio-économique de la zone et mettre en place un organe d’exécution de projets dénommé « commissariat pour la sécurisation et le développement du Sud ».

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication