Armée Malagasy : Affectations massives en vue

Le nouveau Cemgam ne reculera pas devant les menaces de contestation.
Le nouveau Cemgam ne reculera pas devant les menaces de contestation.

Le nouveau chef de l’Etat-major général de l’Armée, le Général de Division Rasolofonirina Béni Xavier, se prépare à « changer » conformément aux directives du président de la République Hery Rajaonarimampianina. En effet, on a appris que le Cemgam procédera au remplacement de tous les responsables de commandement au niveau de l’Armée. On peut donc s’attendre à la nomination des nouveaux chefs de corps et au remplacement des commandants des groupements qui occupaient leurs postes pendant plus de 5 ans. Pour certains cas, il s’agit de rotation au niveau des responsables de commandement. Le nouveau Cemgam a déjà annoncé ces changements lors de ses déplacements depuis sa nomination à Andohalo. Il n’a eu de cesse de rappeler la nécessité de faire respecter la discipline militaire et le décret 97-1133 ainsi que le statut général de l’Armée Malagasy.

Contestations. Mais déjà, le projet de changement apporté par le nouveau chef de l’Etat-major général de l’Armée semble être confronté à des contestations latentes. Ces contestations se prépareraient au niveau des sous-officiers. Quoi qu’il en soit, Andohalo ne reculera pas. Pour le général Rasolonirina Béni Xavier, ces « changements » au niveau des commandements militaires permettront de renforcer l’unité de l’Armée, de lutter contre la corruption, de mieux sécuriser nos territoires, de combattre les « Dahalo » et de mieux protéger nos richesses. Pour cela, Andohalo prône avant le changement de mentalité. Ce changement de mentalité n’est pas uniquement exigé au niveau de l’Armée. Il est également une obligation pour les dirigeants du pays et tous les citoyens malgaches.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication