Un PM HVM : Quid de la neutralité de l’Administration ?

Jacaranda
En étant membre du Bureau national du HVM, le PM Kolo Roger peut espérer un long mandat à Mahazoarivo.
En étant membre du Bureau national du HVM, le PM Kolo Roger peut espérer un long mandat à Mahazoarivo.

On craint beaucoup pour la neutralité de l’Administration en égard à la composition du bureau national du parti HVM.

La composition du bureau national du HVM (Hery Vaovao ho an’i Madagasikara) suscite des interrogations dans l’opinion publique. Et ce dans la mesure où le premier ministre Kolo Roger constitue l’ossature de ce bureau alors qu’il est, selon la Constitution, le chef de l’Administration. Par ailleurs, les ministères de la Santé et de l’Education nationale, deux départements qui étaient toujours instrumentalisés à des fins politiques, se trouvent entre les mains du HVM. Le premier ministre Kolo Roger est en même temps ministre de la Santé, tandis qu’à la tête de l’Education nationale se trouve le secrétaire général adjoint de la formation politique du président de la République, Paul Rabary. Les ministères de la Santé et de l’Education nationale sont deux départements de prédilection de la politisation de l’Administration étant donné que non seulement ils comptent le plus grand nombre des agents de l’Etat, mais aussi ils sont représentés jusqu’aux petits recoins de l’île. Les cas de deux autres membres du bureau national du HVM, Andrianalisoa James et de Ratsiferana Hugues, respectivement Directeur Général de l’ACM et Directeur Général d’Air Madagascar constituent une autre source d’inquiétude.

Super PM. Bon nombre d’observateurs se souviennent encore qu’on a notamment reproché à l’ancien Directeur Général de l’Aviation Civile de Madagascar, Jean Robert Razafy, d’avoir été politiquement instrumentalisé par le régime de la transition. Par le biais de Jean Robert Razafy qui a été habilité à délivrer les Notam, le régime d’Andry Rajoelina a fait tout pour empêcher le retour au pays de l’ancien président Marc Ravalomanana. Bref, le bureau national du parti HVM est bien composé pour favoriser la politisation de l’Administration à Madagascar. La création du HVM Fanabeazana et du HVM Fahasalamana n’est pas à exclure. En tout cas, le premier ministre Kolo Roger a trouvé une belle protection politique en adhérant au bureau national du parti présidentiel. Et ce malgré la présence du ministre d’Etat Rivo Rakotovao, président national du HVM, qui est désormais considéré comme un super premier ministre étant donné qu’il est le patron politique du Dr Kolo Roger. Politiquement, ce dernier a des comptes à rendre à son ministre d’Etat.

RAJAOFERA Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post