Législatives partielles à Marovoay : Le candidat Samuël Rakotondrazaka interpelle

Le candidat député Indépendant Samuël Rakotondrazaka.
Le candidat député Indépendant Samuël Rakotondrazaka.

Les Législatives partielles dans les quatre districts déjà connus sont prévues au mois d’août. Dans le district de Marovoay, des tentatives de fraudes sont constatées. Le candidat indépendant Samuël Rakotondrazaka dénonce l’existence des bulletins scannés et pré-cochés. « Les électeurs sont invités par certains candidats à utiliser le jour du scrutin ces bulletins. On leur demande de les ramener chez les mêmes candidats les vrais bulletins qu’ils ont pris sur la table du bureau de vote moyennant une somme d’argent de 10 à 15 000 Ar. » affirme ce candidat indépendant. Avant d’enfoncer le clou : « Dans la commune rurale d’Ankaraobato, le premier responsable de la CENI-T locale menait une campagne électorale pour un candidat. Il se permet de distribuer des tee-shirts et d’organiser des réunions avec les chefs Fokontany en prononçant des discours politiques. »

Modification. Le candidat Samuël Rakotondrazaka d’enchaîner : « Dans la commune rurale de Bemaharivo, le délégué d’Arrondissement lui-même qui faisait de la propagande en faveur du candidat du Ma              par osait même se mettre à la place du président du bureau de vote et menaçait le président du Fokontany pour soutenir ce candidat. Pire, dans la commune rurale de Manaratsandry, c’était dans la maison du cousin de ce candidat que le président de la CENI-T locale exécutait tous les travaux relatifs aux élections. » Devant l’existence des bulletins pré-cochés, le candidat indépendant Samuël Rakotondrazaka lance un appel à la CENI-T à modifier la forme du bulletin unique de Marovoay.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication