Hery Rajaonarimampianina à Toamasina : Mener le développement du pays à bon …port

Le couple présidentiel entouré hier à Toamasina par plusieurs membres du gouvernement.
Le couple présidentiel entouré hier à Toamasina par plusieurs membres du gouvernement.

Ambiance des grands jours, hier, à l’occasion de nombreuses inaugurations de « zava-bita » sous la houlette du Chef de l’Etat qui est fier et optimiste quant au développement du pays.

« J’y crois et je sais que vous y croyez aussi ». C’est le leitmotiv du Président Hery Rajaonarimampianina en parlant du développement économique de Madagascar qu’il entend mener à bon …port. C’était hier devant une foule tamatavienne en liesse. Et on la comprend car les réalisations inaugurées dans la capitale du Betsimisaraka touchent leur vie de tous les jours.

Bazar Be. Un quotidien qui promet avec notamment un Bazar Be remis au goût du jour par le truchement du fonds d’investissement social d’Ambatovy qui a mis sur la table 4 millions de dollars pour réhabiliter l’ancien Bazar Be devenu un joyau qui fait plaisir à voir. Forcément quand on sait que le Bazar Be est maintenant capable d’abriter 761 marchands dans le bâtiment principal de 5 075 m². Ajoutez à cela des pavillons artisanaux, un abri meubles, un autre pour les fruits et même pour les plantes vertes et vous conviendrez que l’endroit est devenu très pratique et très attrayant.

Partenariat Public-Privé. Et si le Président affirme être fier d’avoir été pour quelque chose en décidant du temps où il était ministre des Finances de mettre en branle le projet, le PDG adjoint d’Ambatovy, Louis Roland- Gosselin parlait d’une contribution de la compagnie minière dans le développement de Madagascar. Le Chef de l’Etat va plus loin en louant le Partenariat Public-Privé et plus particulièrement celui avec Ambatovy qui par le biais de ses Fonds d’Investissement social et qui se chiffrent à 25 millions de dollars, œuvre dans de nombreux domaines car outre la réhabilitation du Bazar Be, Ambatovy intervient aussi pour la réhabilitation de la route pour Ambatondrazaka et même la construction d’un autre Bazar à Moramanga et le soutien à la production aviaire et la protection civile. En somme, du très concret. Comme l’est aussi la réhabilitation des rues de Toamasina dont la fameuse Rue du Commerce. Il a d’ailleurs lancé un appel à d’autres partenaires pour prendre part au développement de la Grande Ile.

Fonds propres. Le troisième volet des inaugurations a trait au Port de Toamasina. Et là aussi, le Président de la République n’a pas pu s’empêcher de revenir en arrière pour dire qu’il a été aussi pour beaucoup dans la décision de remettre ce Port de Toamasina au goût du jour. Mais il est surtout fier que tous les travaux tant de rénovation que les nouvelles dotations en matériel ont été entièrement supportés par les fonds propres de la Société de Gestion Autonome du Port de Toamasina (SPAT). C’est tout simplement exceptionnel.

Réconciliation nationale. Le ministre des Transports et de la Météorologie, Ulrich Andriantiana, comme le ministre d’Etat, Rivo Rakotovao, ont aussi axé leur intervention dans ce sens. Le ministre d’Etat des Infrastructures, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire faisait aussi mention d’un développement équitable de chaque région de l’île. L’occasion pour le chef de l’Etat de relever la présence de nombreuses personnalités et de parler de la réconciliation nationale. Outre le ministre des Travaux Publics et non moins ancien maire élu de la Ville Roland Ratsiraka qui est le maître d’œuvre de la réhabilitation de la Rue du Commerce, le Président a notamment cité Pierrot Rajaonarivelo et Lahady Samuel. Autant le dire, un sujet qui lui tient aussi à coeur. Et s’il n’est pas lié à l’économie, il fait aussi partie des points importants pour une vraie relance du développement malgache.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication