Zafy Albert : Le Prof. ne reçoit que sur rendez-vous

 Le propriétaire de la Villa La Franchise n’est plus aussi accessible qu’auparavant.
Le propriétaire de la Villa La Franchise n’est plus aussi accessible qu’auparavant.

Si on entre sans protocole, presque comme dans un moulin, dans la cour de la Villa La Franchise à Ivandry, le maître des lieux n’est pas ou n’est plus tout aussi accessible. « Je ne reçois que sur rendez-vous ! », nous a-t-il lancé hier en milieu de matinée, du haut de sa véranda. Coupant court à notre sollicitation d’avoir un bref entretien avec lui. « Laissez votre numéro de téléphone, je vous rappellerai », a-t-il ajouté sèchement. Sans préciser auprès de qui fallait-il laisser le numéro. Il n’y avait d’ailleurs pas de préposé à cela dans la salle d’attente – ou ce qu’il en reste – située en contrebas de l’entrée de la résidence de l’ex-Chef de l’Etat. Ce n’était pourtant pas faute pour nous d’avoir tenté de le joindre au préalable sur le téléphone fixe d’abord, puis ensuite sur son portable qui sonnait libre.

Présidence. C’est un homme – en tenue mi-civile, mi-militaire – qui nous a relancé devant le portail quant à nos coordonnées, quoique que nous ayons déjà décliné le nom de notre organe à l’adresse du Prof. qui, désormais, ne consulte ou n’est consulté que sur rendez-vous. Il s’agit évidemment de l’ancien Président qui vient d’être doté d’une Santa Fe « made in China » par la Présidence de la Quatrième République. « C’est une des voitures de Vital », souligne celui qui était au volant de la 4 x 4. De couleur noire comme la Mercedes limousine garée dans la cour qui avait été octroyée par la Présidence de la Transition pour remplacer ou seconder la Renault Safrane à lui affectée du temps du Président Didier Ratsiraka version 1996 – 2002. En tout cas, même la Citröen DS 21 du Prof. gardée dans le garage comme une pièce de collection, serait encore en état de marche. A la différence de son propriétaire qui ne démarre plus au quart de tour pour répondre aux questions de la presse. « Satria fa… »

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication