Jean Max Rakotomamonjy : Pour un contrôle de gestion à l’Assemblée

Jacaranda

La cérémonie de clôture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale s’est déroulée hier. Une occasion pour le président de cette Institution, Jean Max Rakotomamonjy de présenter le bilan de ces deux mois. Un bilan positif malgré les contestations et les revendications qui ont engendré cette session. Et ce, dans la mesure où 8 projets de loi, 5 propositions de loi et 3 résolutions ont été adoptés à Tsimbazaza. Face aux rumeurs de détournement qui circulent à l’Assemblée nationale, le président de la Chambre basse a profité de cette cérémonie pour réitérer son appel à l’endroit du Bureau Indépendant Anti-Corruption (Bianco) et de l’Inspection d’Etat, afin d’ouvrir une enquête sur la gestion du budget de l’Assemblée nationale depuis le début de cette législature. En effet, l’actuel bureau permanent envisage de lancer la balle dans le camp de l’ancien BP dirigé par Christine Razanamahasoa. D’après les informations, une session extraordinaire du Parlement est prévue d’ici deux semaines. Mis à part le Premier ministre, Kolo Roger, plusieurs membres du gouvernement ont également assisté à la cérémonie de clôture d’hier.

Davis R

Share This Post