Bois de rose et insécurité : Des chefs de région sur la sellette

Jacaranda
Des chefs de région sont impliqués dans des trafics de bois de rose.
Des chefs de région sont impliqués dans des trafics de bois de rose.

Le Conseil des Ministres d’aujourd’hui pourrait créer des surprises pour certains chefs de région. Nos sources indiquent que certains chefs de région sont impliqués dans des trafics de bois de rose. D’autres risquent d’être limogés pour la simple raison que le nouveau régime aurait besoin de nommer des nouveaux responsables capables de maitriser le problème d’insécurité dans certaines parties de l’île. A noter que le président de la transition Andry Rajoelina a nommé à l’époque des officiers à la tête des régions qui connaissent des problèmes d’insécurité.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post