Déclaration de patrimoine : 21 ministres retardataires !

Les ministres retardataires vont se bousculer au portillon du Bianco à Ambohibao.
Les ministres retardataires vont se bousculer au portillon du Bianco à Ambohibao.

Jour J-8 pour les membres du gouvernement qui n’ont pas encore fait leur déclaration de patrimoine. En effet, ils ont jusqu’au 18 juillet pour remplir leur obligation auprès du Bianco.

Ils, ce sont Kolo Roger, Premier ministre et ministre de la Santé publique ; Rivo Rakotovao, ministre d’Etat chargé des Infrastructures, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire ; Arisoa Lala Razafitrimo (Affaires Etrangères) ; Noëline Ramanantenasoa (Justice) ; Olivier Mahafaly Solonandrasana (Intérieur et Décentralisation) ; Jules Etienne Roland (Industrie, Développement du secteur privé et des PME) ; Rolland Ravatomanga (Agriculture et Développement rural) ; Marie Monique Rasoazananera (Enseignement Supérieur et Recherche scientifique) ; Gatien Horace (Emploi, Enseignement technique et Formation professionnelle) ; Randimbisoa Blaise Richard (Sécurité publique) ; Anthelme Ramparany (Environnement, Ecologie et Forêts) ; Narson Rafidimanana (Commerce et Consommation) ; Richard Fienena (Energie) ; Johanita Ndahimananjara (Eau) ; Joseph Martin Randriamampionona (Elevage et Production animale) ; Andriantiana Jacques Ulrich (Transports et Météorologie) ; André Neypatraily Rakotomamonjy (Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies) ; Reboza Cyrille (Communication, Information et Relations avec les Institutions) ; Anicet Andriamosarisoa (Jeunesse et Sports) ; Vaonalaroy Randrianarisoa (Artisanat, Culture et Patrimoines) ; Général Didier Gérard Paza (Secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie).

Tiers. En somme, ils sont 21 ministres à n’avoir pas encore déposé ou fait déposer leur déclaration de patrimoine à Ambohibao. Seul le tiers de l’effectif gouvernemental s’y est plié jusqu’à la date d’hier 9 juillet. Il s’agit – par ordre d’arrivée au Bianco – de Johasy Eléonore (Population, Protection sociale et Promotion de la Femme) le 18 juin 2014 ; Paul Rabary (Education nationale) le 19 juin ; Ahmad (Ressources Halieutiques et Pêche) le 1er jullet ; Raveloharison Herilanto (Economie et Planification) le 2 juillet ; Jean Razafindravonona (Finances et Budget) le 3 juillet; Benjamina Ramanantsoa (Tourisme) ; Roland Ratsiraka (Travaux Publics) et Maharante Jean de Dieu (Fonction publique, Travail et Lois sociales) le 5 juillet; Joëli Valérien Lalaharisaina (ministre auprès de la Présidence chargé des Ressources stratégiques) le 8 juillet; et le général Rakotozafy Dominique (Défense nationale) le 10 juillet dernier. Sous peine de s’exposer aux dispositions légales, les 21 retardataires pour ne pas dire récalcitrants vont certainement se bousculer au portillon du Bianco dans les jours à venir car il est difficile de croire qu’ils et elles n’ont « rien à déclarer ».

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication