James Ramarosaona : « Mesure trop expéditive »

L’ancien président de l’ordre des Journalistes, James Ramarosaona a réagi à l’arrestation des deux journalistes, Jean Luc Rahaga et Didier Ramanoelina. « Je considère la procédure de mandat de dépôt pour une affaire de diffamation TROP expéditiveDeux Journalistes en prison suite à la publication d’une lettre des lecteurs ne donne pas une bonne image à un pouvoir qui se dit démocrate ! N’étant pas sur place, je n’ose pas me prononcer sur le fond de l’affaire, mais je tiens par contre à attirer l’attention des journalistes de rester solidaires quant à la défense de notre métier. Je souhaite que la justice délibère sur le dossier en question, demain, avec la même célérité au début de l’enquête ».

Propos recueillis par Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication