Fianarantsoa: De projets d’investissement malgré le malaise politique

Raharison Miranarivo, le DG du développement du secteur privé.
Raharison Miranarivo, le DG du développement du secteur privé.

Les Fianarois ne sont pas unanimes sur le limogeage du PDS Pety Rakotoniaina. Pour certains, ce dernier ne reste pas les bras croisés pour venger son éviction par le pouvoir du HVM. Malgré ce malaise politique qui secoue la capitale des Betsileo, des opérateurs économiques locaux ont manifesté leur détermination à investir pour le développement de la province. Lors d’une réunion présidée lundi matin au « Zomatel » par le ministre de l’Industrie Jules Etienne et le directeur général du développement du secteur Privé, Raharison Miranarivo, des projets sérieux ont été annoncés. Pour ne citer que la production de 12 000 litres d’éthanol par semaine à Sahambavy et le projet de la société Clos Malaza d’augmenter sa production annuelle de vin de 1 million de bouteilles à 5 millions de bouteilles.

Laboratoire de référence. Des investisseurs locaux vont également investir dans la mise en place des unités de transformation des fruits et légumes. Par ailleurs, on a appris lors de cette réunion présidée par le ministre Jules Etienne Rolland qu’un premier laboratoire de référence spécialisé dans l’analyse de l’huile essentielle, du vin, du lait, du miel, des fruits et des légumes sera installé dans la capitale des Betsileo. Les opérateurs locaux ont pourtant exprimé leurs doléances en matière de fiscalité et d’énergie électrique.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication