Tsimbazaza : Jao Jean apostrophe les journalistes

Jacaranda

Le député d’Antsohihy, Rémi dit Jao Jean a encore fait parler de lui hier du côté de Tsimbazaza. Ce dernier s’en est pris aux membres de la presse présents sur le lieu pour couvrir la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale. Il reproche aux journalistes d’avoir monté une campagne de dénigrement pour ternir son image, en véhiculant qu’il a été condamné pour une affaire de viol sur mineur. « J’ai souhaité démentir cette accusation mais aucun de vous n’a voulu le publier », a-t-il déclaré. Et d’ajouter au passage : « qui parmi vous n’est pas sorti avec une mineure » ? Une déclaration qui n’est pas du tout digne d’un Vice-président de l’Assemblée nationale. Cette grande figure de la politique ne semble pas être consciente que le viol sur mineure constitue un crime. D’autant plus que les journalistes ne sont pas les responsables de son arrestation. Il convient de rappeler que Jao Jean a passé deux mois en prison en 2013 pour un viol sur une mineure de 16 ans.

Davis R

Share This Post