Assemblée nationale : Retour du chantage

Jacaranda

Pour que le projet de loi organique sur la Décentralisation puisse être adopté à l’Assemblée nationale, il faudra le vote positif de 74 députés au moins. Or, jusqu’ici, le groupe parlementaire HVM (Hery Vaovao ho an’i Madagasikara) ne compte qu’une vingtaine au maximum. La session extraordinaire en cours serait donc une session de tous les marchandages. On a appris hier que l’adoption de cette loi organique sur la décentralisation serait une occasion pour les députés de rappeler au gouvernement Kolo Roger leurs revendications relatives à leurs avantages. Si le HVM veut donc obtenir une majorité absolue nécessaire à l’adoption de ce projet de loi organique, il sera obligé de négocier avec les députés d’autres groupes parlementaires. Or, tel qu’on les connaît, les voix de nos députés ne seront pas gratuites. On s’attend donc dans les prochains jours aux déplacements fréquents à Tsimbazaza de conseillers spéciaux du président de la République, qui forment le bureau politique du parti présidentiel. D’après nos sources, le HVM et le Gouvernement vont surtout négocier avec les députés indépendants.

Politique d’austérité. A rappeler que le premier ministre Kolo Roger a été déjà interpellé par les députés sur leurs revendications. Des réunions à huis clos ont eu déjà lieu, mais elles se sont terminées en queue de poisson. Aucun accord n’a été contracté sur la marque des véhicules 4×4 qui seraient attribués aux « Solombavambahoaka ». Le Questeur I Siteny Randrianasoloniaiko a promis des 4×4 de marque Toyota, mais le gouvernement n’a pas encore donné son avis. Une autre idée fait en ce moment son chemin après la visite du président de la République à l’usine de montage de « Karenjy » à Fianarantsoa. D’ailleurs, « Le Relais » vient de présenter « Mazana II », une voiture 4×4 Made in Madagascar dont le « design » ressemble à celui du Hummer. « Mazana II » ne coûterait pas cher. Pas plus de 40 millions d’Ariary. Alors que pour une 4×4 de marque Toyota, il faut au moins 80 millions d’Ariary. Bref, une économie de 40 millions d’Ariary par député pour l’Etat. En tout cas, s’il faut adopter la politique d’austérité, l’exemple doit venir d’en haut.

RAJAOFERA Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post