Opération coup d’arrêt : Max Fabien revendique plus de transparence

Jacaranda

L’initiateur du « Vondron’ny Mpanohitra Manaraka ny Ara-dalàna eto Madagasikara » (VPMAM), Max Fabien, a ses mots à dire quant à l’opération coup d’arrêt. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, avant-hier au Motel de Tanà. Il revendique ainsi plus de transparence sur cette opération menée par les forces de l’ordre. Tout en rappelant qu’il y avait eu 87 morts. « Nous ne sommes pas contre le rétablissement de l’ordre public, mais il faudrait donner de plus amples explications sur ces morts d’hommes ». Il n’a pas manqué également de parler du cas de l’université de Mahajanga. Le problème étant résolu car le VPMAM a revendiqué le limogeage du président de l’université de Mahajanga, Rabesa Zafera Antoine, et c’est chose faite, lors du conseil des ministres d’avant-hier. Par ailleurs, Max Fabien de se demander pourquoi le décret d’application du statut de l’opposition tarde à venir ? En tous cas, il s’agit pour lui de jeter les bases d’une véritable opposition, à travers le pays.

Dominique R.

Share This Post