Arisoa Lala Razafitrimo : Un langage peu diplomatique

« Tsy hiteny aho na hitomany eo aza ianareo » traduction libre (Je ne vais pas parler même si vous fondez en larmes). C’est en ces termes que la ministre des Affaires Etrangères, Arisoa Lala Razafitrimo, s’est exprimée concernant les résolutions prises par la SADC portant notamment sur le retour des exilés. Et ce, en guise de réponse aux journalistes. Un langage peu diplomatique.

Recueillis par D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication