Insécurité dans le Sud : Un comité ad hoc à l’Assemblée nationale

Les députés sont préoccupés par la recrudescence de l’insécurité dans le Sud.
Les députés sont préoccupés par la recrudescence de l’insécurité dans le Sud.

Le Premier ministre Kolo Roger et son gouvernement ont été convoqués hier pour la seconde fois à l’Assemblée nationale pour s’expliquer sur la recrudescence de l’insécurité dans le Sud. Des propositions ont été émises par les élus de la partie sud de l’île (Toliara et Fianarantsoa) lors de la première rencontre à hui clos entre le gouvernement et les députés de Madagascar, mais aucune de ces propositions n’a été exécutée jusqu’ici. Hier, les deux parties ont décidé de mettre en place un comité ad hoc qui regroupe notamment les députés élus dans les zones cibles qui vont se concerter avec les techniciens de la Primature. Ce comité ad hoc va élaborer les stratégies à mettre en œuvre en fonction des spécificités de chaque zone. A noter que l’opération « Coup d’arrêt » lancé par le gouvernement dans le Sud n’a pas éradiqué l’insécurité. Les « Dahalo » continuent de sévir et de faire des innocentes victimes.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication