Pasteur Lala Rasendrahasina : Reconnu mondialement comme « homme de la Paix »

Ce qu’il a enduré en 2009 lui a valu un trophée international.
Ce qu’il a enduré en 2009 lui a valu un trophée international.

Le président de l’église réformée FJKM a été élu « homme de la Paix » 2014, avec 11 autres personnalités de différents pays d’origine dont Rev. Nicole Ashwood (Caraïbe), Yasmin Cristina Mosquera Garcia (Colombie), Ibrahim Makram (Egypte), Rev. Tseganesh Ayele Asele (Ethiopie), M. Moses Makandwire (Malawi), Jocabed Gallegos (Mexique), George Abu Eid (Palestine), Rev. Irma Mepico Balaba (Philippines), Victor Ignatenko (Russie), James Ninrew (Soudan du Sud) et Rev. Salam Hanna (Syrie). C’est l’agence « Presbyterian Peacemaking Program » qui a organisé la sélection et qui a remis les trophées aux « élus » aux Etats-Unis.

Mars 2009. Dans la biographie du pasteur Lala Rasendrahasina, l’agence « Presbyterian Peacemaking Program » met l’accent sur le rôle que le président de l’église réformée a joué pendant la crise de 2009. Il y est spécifié que ce membre du Conseil œcuménique des Eglises Chrétiennes de Madagascar a été « arrêté » et « jeté en prison ». L’agence « Presbyterian Peacemaking Program » soulève également dans la biographie du pasteur Lala Rasendrahasina les efforts que ce dernier déployait pour la réconciliation nationale au sein du FFKM. A rappeler que le pasteur Lala Rasendrahasina a déjà pardonné à tous ceux qui lui ont fait du mal en 2009.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication