Pro-Rajoelina : Offensive de charme dans les bas quartiers

Outre le paiement de leur droit d’inscription, les 530 élèves ont reçu chacun une paire de chaussures et un kit scolaire complet. (Photo : Yvon Ram)
Outre le paiement de leur droit d’inscription, les 530 élèves ont reçu chacun une paire de chaussures et un kit scolaire complet. (Photo : Yvon Ram)

Les parlementaires MAPAR se sont rendus à l’EPP Antetezana Afovoany dans l’objectif d’alléger les difficultés rencontrées par les parents d’élèves, notamment en cette période de rentrée scolaire.

Après avoir opté pour la discrétion totale pendant plusieurs mois, le parti « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina » (MAPAR) entame son retour sur la scène politique. En effet, les parlementaires proches de l’ex-président de la Transition lancent depuis hier une offensive de charme au niveau des six arrondissements de la Ville des Mille. Hier, ce fut au tour des populations défavorisées du « Fokontany » d’Antetezana Afovoany, particulièrement, les enfants inscrits au sein de l’Ecole Primaire Publique (EPP) installée au niveau de ce quartier, de bénéficier de cet acte de bienfaisance. Les Ratsivalaka Michèle, Lanto Rakotomanga, Aina Rafenomanantsoa (Anyah), Sayah, Rahantanirina Lalao (Ninah), Irma Naharimamy, Hery Rasoamaromaka, Pierre Houlder et consorts se sont rendus sur le lieu dans l’objectif d’alléger les charges des parents d’élèves notamment en cette période de rentrée scolaire. Face aux polémiques actuelles autour de la promesse non tenue du régime concernant la question de la gratuité de l’enseignement aux écoles publiques, le MAPAR décide de passer directement à l’acte. « Nous sommes ici pour démontrer que même s’il n’est plus au pouvoir, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina reste toujours aux côtés de la population », a déclaré la députée du 1er Arrondissement, Ratsivalaka Michèle.

Cote de popularité. Aussi le MAPAR a-t-il payé intégralement le droit d’inscription de tous les élèves inscrits à l’EPP Antetezana Afovoany. Une somme de 7 420 000 Ariary, soit 14 000 Ariary par enfant, a été versée. L’enseignement sera ainsi entièrement gratuit cette année pour les 530 enfants de cette école publique. Outre le droit d’inscription, le MAPAR a également offert une paire de chaussures et un kit scolaire complet pour chaque élève. Les pro-Rajoelina ont aussi fait don de 44 000 cahiers et 50 tables-bancs pour cet établissement. Pour leur part, les 9 enseignants FRAM ont reçu chacun une enveloppe de la part du parti de l’ex-Homme fort du pays en guise d’encouragement. En effet, d’après les informations, chaque enseignant FRAM à l’EPP Antetezana Afovoany perçoit un salaire mensuel modeste de 60 000 Ariary. Ce jour, ce sera au tour des enfants à l’EPP Manakambahiny, dans le deuxième Arrondissement de bénéficier de cette campagne d’actions sociales du parti d’Andry Rajoelina. Il convient de noter que le MAPAR envisage de poursuivre cette action au profit des populations nécessiteuses au niveau des six arrondissements de la capitale. Pour leur part, les populations des autres régions ne seront pas en reste. Une descente dans les Provinces est également prévue après cette offensive de charme dans les bas quartiers de Tana. Quoi qu’il en soit, cette rentrée politique du clan Rajoelina risque de changer la donne sur le rapport de force politique au pays. D’autant plus qu’’il survient au moment où la cote de popularité de « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » enregistre une baisse considérable.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication