Opposition : Séminaire national les 2 et 3 octobre prochain

Jacaranda
Le porte-parole du GPPO, Rasamoelina Hary Naivo, estime que c’est un simple avis de la HCC, ce n’est pas un verdict. (Photo Nary Ravonjy)
Le porte-parole du GPPO, Rasamoelina Hary Naivo, estime que c’est un simple avis de la HCC, ce n’est pas un verdict. (Photo Nary Ravonjy)

Le « Groupement des Partis Politiques d’Opposition » (GPPO) a apporté son point de vue sur le cadre institutionnel d’exercice du statut de l’opposition. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, hier, en son siège aux 67Ha. Selon son porte-parole et non moins Secrétaire Général du GPPO, Rasamoelina Hary Naivo, « c’est un simple avis de la HCC concernant le statut du chef de l’opposition, ce n’est pas un verdict. Avant d’ajouter que « l’Etat malgache commet une faute grave s’il suit l’avis de la HCC ».  Malgré tout, aucune démarche commune  ne se profile pas à l’horizon pour les différentes composantes de l’opposition. Décidément, elle est plus divisée que jamais.

Affaires nationales. Pour en revenir à la conférence de presse de Rasamoelina Hary Naivo et consorts, cette plate-forme composée de 7 partis va tenir son premier conseil national, les 2 et 3 octobre prochain, à l’Espace Pistis sis à Ankaraobato. Avec 35 participants dont 5 représentants pour chaque parti. Ce sera une occasion pour le GPPO de s’exprimer sur les affaires nationales et internationales.

Dominique R.

Share This Post