Déplacement du VMSA à Diégo : Demande de rencontre avec Ravalomanana

Les girouettes du VMSA veulent sentir de quel côté tourne le « varatraza ».
Les girouettes du VMSA veulent sentir de quel côté tourne le « varatraza ».

Une semaine, enfin presque, après leur conférence de presse au Colbert, les membres du bureau du « Vondrona Miaro ny Safidimbahoaka sy ny Ara-dalàna » (VMSA) effectueront leur premier déplacement en province.

Les Voninahitsy Jean Eugène, Vaovao Benjamin, Reboza Julien, Ndremanjary Jean André, Manantsoa Victor, Brigitte Rasamoelina et autres quitteront la capitale ce dimanche 30 novembre au matin pour se rendre à Antsiranana. Ils embarqueront à bord d’un avion spécial affrété par un sponsor qui aurait requis l’anonymat. Au programme, une réunion publique l’après-midi même au gymnase couvert de la ville où ils espèrent « jouer » en terrain conquis ou du moins peu favorable à Marc Ravalomanana. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont conduit au choix de l’Amirauté de Diégo pour la mise en résidence surveillée de l’ancien Président qui avait enregistré ses plus mauvais scores électoraux dans la capitale septentrionale de la Grande Ile.

Opinion. Pour sa première sortie en province en 2009, Andry Rajoelina, le tombeur de Marc Ravalomanana, avait d’ailleurs choisi Diégo où il fut accueilli par une foule monstre de l’aéroport d’Arrachart jusqu’au stade municipal plein à craquer. Les barons actuels du VMSA dont quelques-uns étaient du reste aux côtés du président de la HAT à l’époque, misent visiblement sur ce réflexe anti-Ravalo de l’opinion antsiranaise pour faire le plein dimanche. Qui plus est, la capacité du gymnase est moindre par rapport au stade de foot. Sans parler du fait que le premier terrain est couvert donc à l’ombre tandis que le second est « outdoor » avec des températures qui dépassent largement les 30° en cette période de l’année.

Procureur. On attend de voir si l’ambiance au gymnase sera également moins …chaude lors de ce meeting en salle du VMSA qui va y jouer son ballon d’essai. Histoire pour ces politiciens girouette, de vérifier de quel côté souffle le « varatraza ». Notamment par rapport à l’illustre hôte de l’Amirauté avec qui ils souhaitent avoir une rencontre afin de dire au fondateur de l’empire Tiko (ou ce qu’il en reste) de ne plus mettre de l’huile sur les …faits.  Reste à savoir si le Procureur de Diégo donnera suite à la demande du VMSA qui veut attraper la balle au bond au gymnase sous peine de perdre le Nord.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication