Elections : Les Communales au 17 juillet 2015

Jacaranda
La CENI-T a dévoilé hier son projet de calendrier pour les futures Communales.
La CENI-T a dévoilé hier son projet de calendrier pour les futures Communales.

Sauf remise en cause par l’Exécutif, l’élection des nouveaux maires aura lieu le 17 juillet de l’année prochaine, c’est-à-dire dans 7 mois.

Les élections communales auront lieu le 17 juillet 2015. C’est le projet de calendrier électoral que la CENI-T a présenté hier à Alarobia aux membres du comité de pilotage du PACEM (Projet d’Appui au Cycle Electoral Malgache). Ce projet a été déjà validé par l’Assemblée Générale de la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition le mardi 09 décembre 2014. D’après la présidente de la CENI-T Attalah Béatrice, ledit projet de calendrier sera transmis au gouvernement qui aura le dernier mot. D’autres dates repères ont été également annoncées hier par la CENI-T. En effet, les électeurs devraient être convoqués aux urnes avant le 31 janvier 2015. La réception des candidatures par les Organes de vérification et d’Enregistrement des Candidatures (OVEC) se fera du 03 mars au 16 avril 2015, suivie de l’arrêtage et publication par circonscription électorale de la liste des candidats le 28 avril 2015. Le tirage au sort pour définir l’ordre de présentation des candidats dans les bulletins uniques sera tenu le lendemain de ladite publication. Si la date de 17 juillet 2015 est validée par le gouvernement, la campagne électorale se déroulera du 02 juillet à 0h00 au 16 juillet 2015 à 6h00 du matin.

Urgence. A l’Assemblée nationale, l’urgence a été signalée sur le projet de loi n°044/2014 du 04 décembre 2014 relatif aux Collectivités Territoriales Décentralisées à statut particulier. Après avoir été rejeté par les députés, ce projet de loi a été inclus hier dans l’ordre du jour de la dernière semaine de la session parlementaire en cours. Vu cette urgence, les travaux de commissions sur le projet de loi en question ont débuté hier à 17h. Malgré la complexité des questions relatives au cas d’Antananarivo, les élus de Tsimbazaza n’auront qu’une semaine pour adopter non seulement ce projet de loi n°044/2014, mais également celui relatif à la Haute Cour de Justice. Les députés auront du pain sur la planche. Car ils seront appelés à se prononcer sur des points délicats, pour ne citer que le fait d’inclure dans la Commune d’Antananarivo (ancienne Commune urbaine d’Antananarivo) 10 communes rurales périphériques qui auront le statut de commune urbaine alors qu’elles n’ont pas de députés. En tout cas, il n’y aura pas de surprise. Car en signalant l’urgence, l’Exécutif est sûr que ce projet de loi va passer comme une lettre à la poste à Tsimbazaza.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post