Gouvernement : 15 ministres HVM

Le « Fihaonambe » du HVM au Parc Futura était l’occasion pour la moitié des membres du gouvernement d’afficher leurs couleurs.

Même le Premier ministre Kolo Roger portait ostensiblement la cravate bleu ciel tout en agitant un petit fanion assorti quand bien même il serait, selon la Constitution, le chef de l’Administration censé être neutre politiquement. Même devoir de réserve pour Mahafaly Olivier qui s’était aussi affiché à Andranomena alors qu’il est en principe le « Monsieur Elections » du gouvernement en sa qualité de ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, sous peine d’être juge et parti…

Noyau dirigeant. Etaient également de la parti(e), les ministres qui sont à la fois membres du noyau dirigeant du HVM. En l’occurrence, le président national et ministre d’Etat Rivo Rakotovao ; le trésorier et ministre de l’Education nationale, Paul Rabary ; le trésorier adjoint et ministre des Transports et de la Météorologie, Ulrich Andriantiana. N’étaient pas non plus en reste, Jules Etienne (Industrie) ; Horace Gatien (Enseignement Technique et Formation Professionnelle) ; Anthelme Ramparany (Environnement) ; Narson Rafidimanana (Commerce) ; Ahmad (Ressources Halieutiques et Pêche) ; Johasy Eléonore (Population) ; Rakotomamonjy Neypatraike (Postes et Télécommunications) ; Andriamosarisoa Jean Anicet (Jeunesse et Sports) ; Randrianarisoa Voanalaroy (Culture et Patrimoine) ; Monique Rasoazananera (Enseignement Supérieur). Avec le PM qui détient cumulativement le portefeuille de la Santé, ils sont 15 ministres à se jeter dans la mêlée, pour ne pas être mis sur la touche.

Souveraineté. En revanche, les ministres de souveraineté ne font partie du XV d’Andranomena. Il s’agit du général Dominique Rakotozafy (Défense nationale) ; de Razafitrimo Arisoa (Affaires Etrangères) ; de Noëline Ramanantenasoa (Justice) ; de Randimbisoa Blaise Richard (Sécurité Publique) et  du général Paza Didier Gérard (Gendarmerie). Ne sont pas non plus étiquetés HVM quoique certains soient sympathisants, Herilanto Raveloharison (Economie et Planification) ; Jean Razafindravonona (Finances et Budget) ; Lalaharisaina Valérien (Ressources stratégiques). De leur côté, Ramanantsoa Benjamina (Tourisme) Cyrille Reboza (Communication) et  Johannita Ndahimananjara (Eau) sont respectivement apprentés MTS, Leader Fanilo et AVI.  Quant aux deux Roland et Rolland, ils ont chacun leur parti. Le MTS pour le ministre des Travaux Publics Ratsiraka et la mouvance Ravalomanana pour son homologue de l’Agriculture, Ravatomanga.  C’est en tant qu’invités qu’on les a aperçus au milieu de la vague bleue à Andranomena.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication