Promotion en grade : Les officiers pro-Rajoelina exclus

Les colonels Fidy et Lylison ont fait partie des officiers ayant particulièrement servi le régime de Transition d’Andry Rajoelina.
Les colonels Fidy et Lylison ont fait partie des officiers ayant particulièrement servi le régime de Transition d’Andry Rajoelina.

Les dirigeants changent, mais les pratiques restent. Le régime en place a gratifié « ses » officiers en mettant dans une voie de garage ceux qui ont servi le régime de la Transition d’Andry Rajoelina.

Chaque régime a ses Généraux. La promotion au grade de Général relève d’ailleurs d’une décision politique. En effet, lors du Conseil des ministres du mardi 30 décembre 2014, le président de la République Hery Rajaonarimampianina a promu aux grades de Général de Brigade, de Général de Division et de Général de Corps d’Armée les officiers qui, selon les observateurs, ont servi son régime. Les nouveaux promus occupent au sein du régime actuel des postes stratégiques et à haute responsabilité pour ne citer que les nouveaux Généraux de Corps d’Armée Dominique Rakotozafy (ministre de la Défense Nationale), Herilanto Raveloharison (ministre de l’Economie), Paza Didier Gérard (Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie) et Béni Xavier Rasolofonirina (CEMGAM). L’actuel commandant de la Gendarmerie nationale Rakoto François Rondin a lui aussi obtenu son grade de Général de Division, tandis que le Colonel Florens Rakotomahanina de la CIRGN est promu au grade de Général de Brigade. Ces nouveaux promus jouent un rôle stratégique dans la sécurisation du régime en place.

Exception. La promotion en grade décidée lors du Conseil des Ministres du mardi 30 décembre a complètement exclu les officiers connus pour avoir servi le régime de Transition d’Andry Rajoelina. En parlant des officiers supérieurs et généraux pro-Rajoelina, quatre noms reviennent tout de suite dans la tête : le Général de Division Richard Ravalomanana (ancien commandant de la Gendarmerie), le Général de Division Ndriarijaona André (ancien CEMGAM), le Colonel Lylison de René (Ancien commandant de la Force d’Intervention Spéciale ou FIS) et le Colonel Fidy Rafaliarison (ancien aide de camp d’Andry Rajoelina). Ces officiers ne sont pas encore partis en retraite, mais ils restent sans poste depuis la mise en place de la quatrième République. Le nouveau Général de bridage Florens Rakotomahanina qui a été nommé commandant de la CIRGM sous la Transition d’Andry Rajoelina a fait exception. Cet ancien bras droit du Général Richard Ravalomanana a été reconduit à son poste par le nouveau régime. De même pour le Colonel Lylison René, qui n’a pas eu son grade de Général de brigade, certes, mais qui figure actuellement parmi les collaborateurs du secrétaire d’Etat à la Gendarmerie.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication