Précisions de la Primature

La Direction de la communication de la Primature a adressé au Directeur de la publication de Midi Madagasikara un droit de réponse apportant les précisions suivantes que nous publions intégralement ci- dessous.  

Monsieur,

Suite à l’article intitulé «Kolo Roger : le Premier ministre sur la sellette» paru dans vos colonnes le 6 janvier 2015 et signé par « Davis R.», la Direction de la Communication auprès de la Primature tient à apporter les précisions suivantes, et dément formellement les allégations contre le Premier Ministre Roger Kolo, notamment en ce qui concerne l’affaire des «22 milliards d’ariary».

En effet, le journaliste Davis R. relate dans ledit article que le Premier Ministre aurait débloqué la somme de 22 milliards d’ariary pour «courtiser les Dahalo niova fo». Tout d’abord, le terme « Dahalo niova fo» n’est plus approprié à présent. La dénomination de cette association étant actuellement «Tanora Herin’ny Vahoaka» et elle contribue à la sécurisation et au maintien de la paix sociale de cette partie de l’Ile considérée il y a quelque temps encore comme zone rouge. Par ailleurs, nous démentons formellement cette information concernant l’octroi d’une quelconque somme d’argent pour la repentance de ces anciens «Dahalo» ; et encore moins de la somme sus-citée.

Toutefois, il convient de rappeler que le Premier Ministre a mené à bien plusieurs missions du gouvernement, entre autres celles concernant les problèmes soulevés par le journaliste Davis R. dans le même article. A titre d’exemple parmi tant d’autres, le Premier Ministre a déjà reçu les représentants des étudiants de l’Université d’Antananarivo pour les questions liées à leurs revendications. Les pourparlers sont toujours en cours pour les solutions idoines à la situation.

A la lumière de ces éclaircissements, nous espérons une rectification dans les plus brefs délais de ces informations erronées et/ou exagérées. Enfin, la Direction de la Communication auprès de la primature reste à la disposition des médias pour l’obtention d’informations à jour et fiables afin d’éviter toutes supputations pouvant nuire à l’image du pays.

 La Direction de la Communication auprès de la Primature

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication