Attalah Béatrice à la Primature : L’Alliance d’Ambodivona est contre

Les leaders de partis politiques regroupés au sein de l’Alliance d’Ambodivona sont contre la nomination de la présidente de la Commission Electorale Nationale de la Transition (CENIT), Attalah Béatrice, au poste de Premier ministre. « En tant que présidente d’une entité en charge de l’organisation des élections, elle devrait refuser cette offre », a déclaré le numéro Un de l’ARD/AVANA, Jean Louis Robinson. Et de se demander au passage : « qu’en est-il du respect de l’éthique et de la déontologie » ? Le candidat malheureux du second tour de la Présidentielle de 2013 d’attirer l’attention des observateurs en se demandant si la nomination d’Attalah Béatrice au poste de Premier ministre ne constitue pas un moyen pour le président Hery Rajaonarimampianina de remercier la présidente de la CENIT pour avoir favorisé son élection. « Nul n’ignore que des élections auront lieu cette année ; si elle est désignée à ce poste, qui peut garantir qu’elle ne donnera pas des ordres à ses anciens collaborateurs au sein de la CENIT », a-t-il déclaré. Jean Louis Robinson estime en effet que la nomination d’Attalah Béatrice à la Primature n’apportera pas un apaisement politique. Pour éviter le pire, ce leader de l’Alliance d’Ambodivona a lancé un appel à l’endroit de la présidente de la CENIT afin de décliner cette offre.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication