« Affaire Thaïlande » : Atallah Béatrice dément l’implication du fils du président

La ministre Atallah Béatrice recevant hier à Anosy l’ambassadeur de la Norvège Trine Skymoen.
La ministre Atallah Béatrice recevant hier à Anosy l’ambassadeur de la Norvège Trine Skymoen.

La ministre des Affaires Etrangères affirme que cette affaire de trafic de bois de rose, d’or et de drogue impliquant des Malgaches n’existe même pas.

Une intox. C’est la conclusion qui s’impose à entendre la ministre des Affaires Etrangères malgache à Atallah Béatrice réagissant par rapport à l’ «affaire thaïlande ». Une affaire qui fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. « C’est faux d’affirmer que le fils du président de la République a été arrêté en Thaïlande pour une affaire louche. », a déclaré le chef de la diplomatie malgache. Avant d’enfoncer le clou : « Au moment de circulation de cette intox, on l’a vu dans un restaurant d’Antananarivo. Et encore, on m’a raconté qu’il était aperçu dimanche dernier dans une église de la Capitale. » La ministre Atallah Béatrice est allée plus loin en certifiant: « L’affaire Thaïlande n’existe même pas. Si des Malgaches font l’objet d’arrestation ou d’emprisonnement à l’étranger, le ministère des Affaires étrangères doit être saisi. C’est le cas par exemple des prisonniers malgaches à Maurice. Cette fois-ci, notre consulat en Thaïlande  ne nous a pas transmis des rapports sur une affaire impliquant des Malgaches. » Une certaine presse ne cesse de rebondir ces derniers temps sur cette « affaire Thaïlande » en faisant allusion à l’implication de Mathieu Rakotoarimanana, fils du président Hery Rajaonarimampianina.

Valse diplomatique. Bref, pour la ministre des Affaires Etrangères malgache, l’« affaire Thaïlande » est une pure invention, une affaire montée de toutes pièces. En tout cas, la valse diplomatique se poursuit à Anosy. Trois ambassadeurs ont été reçus en audience hier par le chef de la diplomatie malgache Atallah Béatrice. Il s’agit de l’ambassadeur de la Norvège Mme Trine Skymoen, de l’ambassadeur de la Tanzanie Shamin Baby Nyanduga et de celui du Togo Ekpao Nolaki. Ces diplomates ont exprimé au chef de la diplomatie malgache leur volonté à renforcer les relations diplomatiques entre les pays concernés. A rappeler que les présidentielles de 2013 ont ouvert la voie à la reconnaissance internationale. Madagascar qui a actuellement un président de la République démocratiquement élu après une transition de cinq ans mise sur la confiance de la communauté internationale pour le redressement de son économie. Raison pour laquelle la ministre des Affaires Etrangères Atallah Béatrice a opté pour une diplomatie au service du développement lors de sa prise de fonctions.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication