Trafic de bois de rose : 4 agents de l’AVG réclament leur indemnité

Quatre agents de renseignements et de contrôle employés dans la région SAVA depuis le mois d’aôut 2014 par l’Alliance Voahary Gasy se plaignent du non-paiement de leurs indemnités. D’après Anoir Said, l’AVG leur doit actuellement 8 mois d’indemnités, à raison de 200 000 Ar par mois. « Nous n’avons pas jusqu’ici perçu nos indemnités alors qu’on nous l’a promis. Au début, on nous a donné de portables qui nous permettent jusqu’à présent de communiquer régulièrement des informations sur la situation de trafic de bois de rose dans la région SAVA. Nous transmettons sans cesse des rapports sur la mission qu’on nous a confiée en tant que membres de l’Alliance Voahary Gasy dans la région. »

Eléments clés. Ces quatre agents dont deux à Antalaha et deux à Sambava constituent des éléments-clés dans la mission de l’Alliance Voahary Gasy connue pour son dynamisme dans la lutte contre le trafic des ressources naturelles de Madagascar, dont notamment le bois de rose. Cette plate-forme d’ONG bénéficie même de l’appui financier des bailleurs de fonds pour l’accomplissement de sa mission.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication