Lalao Ravalomanana absente : Débat télévisé à la CENI-T


Une vue partielle des candidats. (Photo Nary Ravonjy)
Une vue partielle des candidats. (Photo Nary Ravonjy)

Les candidats ont surtout visé l’électorat du bas quartier, lors de ce débat. Chacun essayant de défendre son programme pour l’essor de la Ville des Mille.

La candidate du TIM à Tanà, Lalao Ravalomanana, n’a pas répondu présente au débat télévisé organisé par la CENI-T, en son siège, hier, à Alarobia. Elle est absente pour la seconde fois. En effet, la candidate du TIM a été également absente, lors du débat organisé par la fondation Friedrich Ebert le 22 juillet dernier au Carlton. Soulignons toutefois, que Lalao Ravalomanana a présenté ses excuses aux organisateurs de ne pas pouvoir assister à ce débat à Alarobia. Les thèmes abordés, lors de ce débat, ont porté notamment sur l’insécurité, l’assainissement, l’urbanisme et l’enjeu politique. Et c’est à travers ce débat thématique que les candidats ont exposé leur programme.

Clin d’œil. Le point commun entre les 8 candidats, hier, à Alarobia, c’est qu’ils ont tous procédé à un clin d’œil aux bas quartiers et aux déshérités. Ils ont parlé notamment des ordures ménagères, de l’éclairage des rues et des ruelles ainsi que des marchands trottoirs. A un certain moment, certains élèvent la voix, est-ce pour mieux faire passer leur message ? Au vu des programmes avancés par les différents candidats, l’on se demande où est-ce qu’on va trouver les financements ? Etant donné que dans la loi de finances rectificative, le budget alloué aux collectivités territoriales décentralisées a été revu à la baisse.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.