Cnoe et les communales : « Les règles démocratiques n’ont pas été respectées »

Cette association a déployé 667 observateurs, lors du scrutin du 31 juillet dernier, dont 505 observateurs fixes et 117 observateurs mobiles. Ils ont été répartis dans 96 districts.  

Le « Comité National d’Observation des Elections – Education des citoyens » (Kmf/Cnoe) a apporté son point de vue sur les élections communales du 31 juillet dernier. Ce comité n’a pas hésité à dénoncer les anomalies qui ont eu lieu avant et pendant le jour du scrutin. Il estime que les règles démocratiques n’ont pas été respectées. Craignant de ce fait que ceux ou celles qui seraient élues ne pourraient pas apporter le vrai développement dans leurs communes respectives.

Campagne électorale. Le Kmf-Cnoe de faire le constat suivant pendant la période pré-électorale. Les électeurs n’ont pas pu consulter la liste électorale, étant donné qu’après l’arrêtage de ladite liste le 15 avril dernier, elle n’a pas été notamment transmise au « Fokontany ». Les candidats ont eu du mal à remplir leurs dossiers, entre autres, pour l’acquisition de l’état 211 bis et du bulletin n°3. En ce qui concerne la propagande, le Kmf-Cnoe de dénoncer notamment qu’il n’y a pas tellement de différence entre précampagne et campagne électorale proprement dite. Les dirigeants ont exploité les médias publics pour faire passer leur message. Toutefois, ce comité a reconnu qu’il n’y avait pas eu tellement de perturbations, lors de ces élections communales.

Prérogatives de puissance publique. A l’instar de bon nombre d’observateurs et de formations politiques, le Kmf-Cnoe de faire la remarque sur le taux d’abstention très élevé. Et d’enchaîner que certains membres du bureau de vote ne maîtrisent pas les tâches qui lui incombent. Autre constat, pas de numéro de série sur les bulletins uniques. Le Kmf-Cnoe recommande aussi, qu’il y ait plus de traçabilité sur les fonds de campagne. A cet effet, les autorités compétentes devraient assumer leur responsabilité. Il est également contre l’utilisation des prérogatives de puissance publique. Notons que le Kmf-Cnoe est une association indépendante de tout parti politique et de toute église instituée et qui a pour objet d’observer les élections, d’éduquer les citoyens et d’observer la vie publique.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.