Communales : Résultats ce jour pour Tanà

Jacaranda
Les résultats des élections communales sont fortement attendus. (photo d’archives)
Les résultats des élections communales sont fortement attendus. (photo d’archives)

Il ne reste plus, ainsi que les résultats provisoires des quatre autres provinces, à savoir Toamasina, Mahajanga, Fianarantsoa et Toliara.

Onze jours, après la tenue des élections communales, les résultats commencent à affluer au niveau des Structures Ad hoc Inter Régionales (SADIR). Il ne reste plus, hier, que 4 districts sur 119 qui sont encore au niveau des Sections de Recensements Matériels des Votes (SRMV). Il s’agit notamment de Mananjary, Nosy Varika (Fianarantsoa), Maroantsetra (Toamasina) et de Tsaratanàna (Mahajanga). Selon un communiqué émanant de la CENI-T, les résultats déjà arrivés au niveau des SADIR sont au nombre de 115 dont 93 validés qui attendent la proclamation des résultats provisoires, 18 en cours de validation et 4 non validés qui contiennent encore des anomalies. En revanche, les proclamations des résultats provisoires auront lieu ce jour à 9 h pour la SADIR d’Antananarivo (au siège de la CENIT à Alarobia). Même, si la publication des résultats provisoires pour Antsiranana a été également prévue, elle a été reportée ultérieurement.

Requêtes. Cependant des requêtes fusent de partout émanant notamment du HVM, Mapar, Malagasy Miara Miainga, Mts et du TIM. Ainsi, pour les deux provinces dont les résultats affichent complets, à savoir Antsiranana et Antananarivo, les requêtes sont de l’ordre de 76  pour la première et 200 pour la seconde. Portant notamment sur l’annulation de voix et l’annulation de résultats dans les bureaux de vote. Toujours est-il que le dépôt des requêtes a expiré, avant-hier, pour les tribunaux administratifs, à l’exception d’Antananarivo qui a expiré, hier. Notons que les résultats définitifs relèvent des tribunaux administratifs. Mais au cas où les candidats ne seraient pas encore satisfaits de ces résultats, ils pouvaient faire encore un recours. En effet, l’article 134 du code électoral dispose que « le jugement du tribunal administratif rendu en matière de disqualification est susceptible de pourvoi en cassation devant le conseil d’Etat dans un délai de trois jours à compter de la notification. La Cour statue dans un délai maximum de 7 jours à compter de la saisine».

Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.