Présidence- Assemblée nationale : Le pacte de responsabilité en cours d’élaboration

Faute de dissolution de l’Assemblée nationale, le président de la République est obligé de retrouver une nouvelle majorité à Tsimbazaza pour stabiliser son régime.
Faute de dissolution de l’Assemblée nationale, le président de la République est obligé de retrouver une nouvelle majorité à Tsimbazaza pour stabiliser son régime.

L’élaboration du pacte de responsabilité serait confiée aux députés pro-Rajaonarimampianina à l’Assemblée nationale.

Sans attendre les résultats officiels des dernières Communales, le président de la République Hery Rajaonarimampianina a lancé le processus d’élaboration du fameux pacte de responsabilité recommandé par l’article 5 de la décision n°24-HCC/D3 du 12 juin 2015. D’après nos sources, l’élaboration de ce pacte de responsabilité s’effectue actuellement au niveau de l’Assemblée nationale. A l’allure où vont les choses, le président Hery Rajaonarimampianina n’envisage pas, du moins pour le moment, de dissoudre la Chambre Basse. Il entendrait asseoir la stabilité de son régime sur la configuration actuelle de l’Assemblée nationale. A rappeler que s’il n’y a pas eu fraudes sur les chiffres, 114 députés ont voté la motion de déchéance contre le président de la République. Motion de déchéance qui a été rejetée par la Haute Cour Constitutionnelle. Tenus en échec, les députés frondeurs ont repris avec la motion de censure, mais seulement 95 d’entre eux ont dit oui lors du vote. Les 2/3 du nombre des députés n’ont pas été atteints. Le gouvernement Ravelonarivo a été sauvé.

Nouvelle majorité. La question qui se pose est de savoir si le président Hery Rajaonarimampianina arrivera à retrouver la majorité au niveau de l’Assemblée nationale après les péripéties qui ont disloqué la PMP ou Plate-forme pour la Majorité Présidentielle. Il y a un mois, le député élu à Antalaha Laisoa Jean Pierre dit Jaovato a révélé qu’une nouvelle majorité pro-Rajaonarimampianina sera mise en place après le double échec de la NMP ou Nouvelle Majorité Parlementaire, la majorité qui a orchestré la motion de déchéance et la motion de censure. Actuellement, la situation commence à se décanter. Certains députés qui étaient membres de la NMP commencent à retourner au bercail. Et ce en vue de la recomposition de la configuration politique à l’Assemblée nationale. Cette recomposition s’impose pour connaître qui vont composer la nouvelle majorité présidentielle. Bien sûr, les élus membres du groupe parlementaire HVM en feront partie. Certains députés indépendants qui ont depuis le début soutenu le président de la République le seront également. Les députés Leader Fanilo qui ont fait capoter la motion de censure y feraient aussi leur entrée.

TIM et Mapar. Par ailleurs, les dissidents des autres groupes parlementaires dont le Mapar et le MMM pourraient également composer la nouvelle majorité présidentielle. Reste à savoir le cas des députés TIM et ceux du Mapar original. Le TIM a 21 élus à Tsimbazaza, tandis que les députés Mapar fidèles à leur chef de file Andry Rajoelina comptent environ 30. Il y a aussi les députés MMM qui restent fidèles à leur groupe parlementaire d’origine. Les négociations seraient donc menées auprès de ces derniers si la nouvelle majorité veut obtenir le plus grand nombre d’élus permettant de stabiliser le régime en place. Le système de débauchage ne serait pas à exclure. En tout cas, la mise en place d’une nouvelle majorité présidentielle et la signature du pacte de responsabilité devraient aboutir à la formation d’un nouveau gouvernement. D’après nos sources, ce nouveau gouvernement ne pourrait être constitué qu’après la mise en place de la nouvelle CENI et du Sénat.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bien vu ry Akama GONA. Vous avez dialectiquement matérialiste RAISON. Cette histoire politico-politicienne de « PACTE DE RESPONSABILITE » version malagasy, mais à la façon d’un HERY-Martial/HVM ? C’est un Plagiat du type P.S.F du gouvernement Frantsay de François Hollande, mais dans un contexte foncièrement différent. En France, l’idée d’un « PACTE DE RESPONSABILITE » avait pour but économique de « caresser le dos du Grand Patronat » avec des avantages fiscaux, et autres exonérations de charges sociales, afin qu’il puisse CREER DES EMPLOIS. Et cela est une démarche économico-politique de « collaboration de classe » avec la grande Bourgeoisie Patronale propre et inhérente à la « nature de classe » de toutes ces Formations politiques SOCIALISTES PETIT-BOURGEOIS REFORMISTES; c-a-d la « SOCIAL-DEMOCRATIE ». Donc, au nom et au titre de ce « PACTE DE RESPONSABILITE », le Pouvoir Socialiste (c-a-d les François Hollande et ses amis du PSF, y compris aussi ce PATRICK RAJOELINA qui est un membre du PSF, de la cellule aux affaires africaines et malagasy du Palais de l’Elysée et du Quai d’Orsay et les Me Henri RABARY-NJAKA et Cie !) espère et compte, en retour mais sans garantie aucune du Patronat Frantsay, des CREATIONS D’EMPLOIS pour les chômeurs (plus de 3, 5 millions en France actuellement !). Malheureusement, ce PACTE DE RESPONSABILITE initié par l’équipe de François Hollande n’a jusqu’ici donné et produit aucun résultat. La Grande Bourgeoisie Patronale Frantsay s’est contentée, jusqu’ici de recevoir tous les cadeaux financiers et
    fiscaux, du Gouvernement PSF de François Hollande, mais sans rien donner en retour, car le PATRONAT n’était tenu par aucune GARANTIE pour CREER DES EMPLOIS :  » c-a-d donnez-nous l’ARGENT PUBLIC monsieur François; mais en revanche, nous ne vous garantissons rien, pour ce qui est de la CREATION D’EMPLOIS pour vos chômeurs ou demandeurs d’emploi,etc…etc » En gros, La Grande Bourgeoisie Patronale Frantsay (c-a-d les entreprise du CAC 40.Svp!)
    a réussi le HOLD-UP ou l’ARNAQUE Parfait sur/de l’ARGENT PUBLIC dont le Pouvoir socialistede François Hollande en est comptable, surtout ences temps de CRISES BUDGETAIRES. Le Pouvoir socialiste de François Hollande a réagi récemment face/contre le PATRONAT Bourgeois non-créateur d’emplois, en tentant d’imposer à ce dernier quelques GARANTIES. Mais trop trad…Tard, l’ARGENT PUBLIC fut déjà encaissé par la BOURGEOISIE PATRONALE Frantsay
    Voilà les résultats de cette « COLLABORATION DE CLASSE » entre le pouvoir PSF et la BOURGEOISIE PATRONALE FRANTSAY. L’histoire du C.I.C.E (crédit d’impôt pour la création d’emplois) initiée par le même pouvoir socialiste Réformiste petit-bourgeois Frantsay, a connu le même destin misérable que ce fameux « PACTE DE RESPONSABILITE ». Alors, dans le contexte politico-politicien malagasy, cette idée de « PACTE DE RESPONSABILITE » version malagasy en seza VVV(vola-vody-voninahitra) ou seza FVV(Fahefana-Vola-Vody) et qui fut importée par PATRICK RAJOELINA, membre du PSF et de la H.C.C malagasy. Cela ne correspond à rien à M/scar, car les conditions objectives et sujectives de la CONJONCTURE NATIONALE malagasy aujourd’hui, sont d’une tout autre dimension. Et pourquoi pas aussi un  » PACTE DE NON-AGRESSION » entre tous les mpilalao-politika mpiady seza FVV ? Et vous avez mille fois raison ry Akama GONA, en disant :  » UN PACTE DE PROTECTION DE SEZA VVV ou FVV (chaise gasy ou frantsay ?) » C’est cela le PACTE SATANIQUE des « crocodiles et caïmans malagasy politichien ry Akama GONA. N’est-ce-pas ? » De quelle « RESPONSABILITE » devons-nous encore discuter à M/scar, alors qu’il ya déjà une CONSTITUTION ECRITE en Bleu et en Orange, version PUTSCHISTE 2009 de la IVè Répoblika Malagasy Andévom-bazaha Frantsay ? M/scar et son Peuple Laborieux doivent sortir de toutes ces « MAUVAISES GENERALITES » Donc, apprenons à penser DIALECTIQUEMENT au sens matérialiste historique du terme. QU’EST-CE QUE PENSER DIALECTIQUEMENT ?: Un exemple :  » PACTE DE RESPONSABILITE  » pour/à M/scar ?c-a-d du point de vue de sa nature de classe.Svp ! pour pouvoir décrypter le « contenu réel et exact » et pour décoder tout ce qui se cache derrière les « coulisses », les « rideaux », les « murs »; car la réalité concrète n’est pas immédiatement connaissable. Bonne réflexion et Bon appétit ! AMEN !

  2. Eaboration d’un pacte de protection de chaise? , N’est ce pas ecrits deja noir sur blanc les responsabilités de la President de la republique, l’Assemblée nationale et Le Gouvernement? Quel resonsablité qu’on va mettre en place et elaborera un pacte? Pacte SATANIQUE DE POLITICARD

  3. Ceux qui envisagent de rejoindre ou revenir au NMP n’ont ils pas une ambition ministérielle ou sénatoriale dans le quota du Président ?
    N’oublions pas que le Sénat est une bonne planque tranquille …

    ‘faut s’attendre à tout avec nos députés sauf à exercer sérieusement leur mandat.

  4. Une majorité du parti de Hery Rajaonarimampianina à la Chambre basse assurera effectivement le maintien de la stabilité du pays. Vivement que ce soit cela!

  5. · Edit

    Bonne gouvernance, État de droit ce ne sont que des leurres. Ceux qui tiennent le pouvoir font la loi, et ils la feront comme bon leur semble Les députés ce ne sont que des marionnettes qu’on tire par les ficelles et ils doivent se ranger du coté où on les partage la part du gâteau.

  6. Un président, quel qu’il soit et celui-ci n’est pas le pire malgré sa « transparence », a nécessairement besoin d’une majorité de gouvernement au sein de l’Assemblée nationale. En situation de crise, une démocratie, ou prétendue telle, ne peut s’offrir le luxe d’amoindrir le pouvoir présidentiel. Bien au contraire ! Madagascar a un urgent besoin d’un pouvoir fort (sans les militaires) sachant rétablir avant tout l’Etat de droit. Commençons par réduire nettement les avantages de toute nature (4×4 compris) des députés. Lorsque la fonction sera moins « payante » (et tout corrompu sévèrement puni) on verra alors de vrais citoyens se présenter aux élections. La veille d’un 15 août, on peut rêver, non ?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.