Politique de migration : Bientôt la carte biométrique des résidents

Le lancement de la carte biométrique des résidents a eu lieu hier à Anosy.
Le lancement de la carte biométrique des résidents a eu lieu hier à Anosy.

Les étrangers résidant à Madagascar auront bientôt leur carte biométrique. Cette carte est infalsifiable et permettra de lutter contre le terrorisme. Le lancement de la carte biométrique des résidents a eu lieu hier à Anosy en présence du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation et des représentants d’une société israélienne qui a offert des machines imprimant la nouvelle carte. Une carte biométrique sera achetée de 140 à 150 euros, si en Europe, le prix atteint 3000 euros. Et si pour l’ancienne carte, il faut 15 jours pour sa confection, cette carte biométrique peut être disponible en 72 heures.

Données. La carte biométrique permet de savoir les données sur son titulaire. Elle permet également de surveiller les déplacements de ce dernier et de localiser où il se trouve. D’après le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, l’utilisation de la carte biométrique des résidents fait partie des moyens de lutte contre la corruption à Madagascar. Elle s’inscrit aussi dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) et de la politique de migration à Madagascar.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Heureusement que çà ne concerne que les étrangers résidents … Me concernant ayant la double nationalité, je m’en passerai en utilisant tout simplement mon passeport européen. J’ai pas 150 Euros à jeter par la fenêtre.
    En plus, je vois mal des terroristes à M/car, une île relativement pauvre où les intérêts des étrangers sont minimes par rapport à d’autres pays … et où Air M/car est plus au tarmac qu’en vol … On n’est pas au Kenya ou ailleurs …

    Autrement, d’un coté on fait appel aux investisseurs étrangers et de l’autre on va les fliquer pur et dur … et, en prime, on les soupçonne de corrompre. Cà fait très mauvais effet ! Cà ne va pas leur plaire, et pas du tout, cette mesure où on leur demande encore 150 Euros et non Ariary … On est bien à M/car et non dans la Communauté européenne …

    C’est plutôt aux responsables du pouvoir et au grand banditisme, récidiviste, en prison ou en liberté qu’il faut appliquer cette mesure pour surveiller leurs déplacements, les localiser. Bref, en les sécurisant, toute la société est en sécurité.

    Si c’est inscrit dans le PND, c’est à la fois aberrant et absurde.

    Comme quoi, il faut d’abord balayer devant sa porte avant de voir ailleurs.
    Commençons par le plus simple en recensant tous les Malagasy … pour éviter des impairs comme lors des dernières élections dont les conséquences sont graves. C’est de la sécurité.

  2. Bizn be indray izany ,hotrany passeport io soloina foana dia en plus isaky ny 5ans dia lany daty antony Bizn be ny ao afara ,mbola ho ela vao ho lasa

  3. Cher Tandily, je ne vous parle pas des touristes de passage, je vous parle des propriétaires et gérants des établissements hôteliers. Faites le compte, allez voir qui possède quoi. Par ailleurs, la saison touristique est courte et Air Mad comme les dahalo se chargent de la raccourcir. A votre avis, qui fait vivre à longueur d’années les petites et grandes surfaces (épicerie etc), les boulangeries-pâtisseries (un phénomène qui se développe) et surtout les bars et les restaurants haut de gamme ou gamme moyenne (je ne parle pas des gargottes sur le trottoir). A votre avis, qui a de l’argent à dépenser toute l’année, des maisons à louer ou à acheter, et je ne vous parle pas des voitures neuves, des grands écrans plats et des frigos-congélos dernier cri ? Les RESIDENTS ! Allez demander aux gouvernements thaîlandais, marocain ou portugais pourquoi ils sont si heureux d’accueillir des résidents européens ! Les terroristes sont ailleurs, tout le monde le sait, les dahalo aussi, les escrocs en uniformes aussi etc… Cette carte biométrique (à hurler de rire) n’est pas une arme anti-terroriste, c’est une rentrée de devises pour l’Etat (reste à savoir dans quelle poche ira cet argent…).

  4. Une carte biométrique sera achetée de 140 à 150 euros, si en Europe, le prix atteint 3000 euros

    Quelle désinformation de taille. Monsieur R. Eugène aurait-il des intérêts à faire la publicité de cette carte biométrique ? Hmmm. Car cet article n’est qu’une publicité pour justifier l’instauration de cette carte biométrique.

    A 150 euros la carte, cela fait une rentrée d’argent non négligeable, je dois l’avouer. Alors, par ces temps où les caisses de l’Etat ont besoin d’être renflouées, tous les moyens sont bons du moment que l’argent rentre.

    D’une pierre deux coups car on fait rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat et, en plus, on rassure la Communauté Internationale et le peuple malagasy que l’Etat souverain participe activement à la lutte contre la corruption (!) et contre les attentats terroristes. L’honneur est sauve, la sécurité va, enfin, s’installer au pays et les robinets des bailleurs de fonds vont s’ouvrir sans discontinuer !!!

    Et si pour l’ancienne carte, il faut 15 jours pour sa confection, cette carte biométrique peut être disponible en 72 heures.

    J’ai de gros doutes car les pannes des anciennes machines sont très courantes et retardent la délivrance des passeports biométriques (il y a quelques années) et les passeports électroniques. Renseignez-vous auprès de la Diaspora concernant les délais de délivrance des passeports actuellement : record imbattable !!!

  5. Peu importe que le prix donné sur la carte biométrique soit faux, l’initiative est louable. Et pour la supposition de fermeture des établissements touristiques, les touristes n’ont pas droit à cette carte de résident, ils ont au plus 90 jours de séjours qui sont inscrits dans leurs passeports personnels. Donc, il n’y a pas de raison qu’ils ferment. Quant au risque de terrorisme, mieux vaut prévenir!! Regarder les dispositions en matière de législation, de pouvoirs des entités anti-terroristes aux pays développés comme les Etats Unis, la France, l’Angleterre et la Russie. Vous croyez que c’est juste, mais ça n’empêche en rien que les touristes viennent visiter ces pays.

  6. A mourir de rire ! Une carte biométrique pour résident ! Et pourquoi pas un collier électronique ? Ou alors, l’expulsion de tous les résidents et autres expatriés (cela coûtera chaque année quelques milliards d’ariary à l’Etat malgache avec, notamment, la fermeture de 95% des établissements touristiques). Bref, que ne ferait-on pour rassurer le bon peuple face au risque terroriste ! La vérité, c’est que 95 % des résidents sont des retraités qui alimentent le pays avec leur retraite venue de l’étranger.
    C’est curieux, cette façon de vouloir tuer la poule aux oeufs d’or. Les trafiquants, les voleurs, les escrocs, les « gros bonnets » du ois de rose, les dahalo etc… ne sont pas des résidents ! Ce sont des Malgaches (ou assimilés avec double ou triple nationalités, suivez mon regard…). Encore une foutrerie à 150 euros pièce (en France un passeport biométrique ne coûte pas 3.000 euros mais 86 euros !!!!!).
    Le risque terroriste (à l’exception du problème islamiste) est essentiellement malgache ! Il porte même des galons et se fait appeler colonel ou général, député ou ministre, selon les jours.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.