Affaire de 12 tonnes de cristalline : L’opérateur économique revendique sa restitution

L’opérateur économique Raheliarisoa Blandine, à côté de Me  Willy Razafinjatovo. (Photo Kelly)
L’opérateur économique Raheliarisoa Blandine, à côté de Me Willy Razafinjatovo. (Photo Kelly)

Un opérateur économique spécialisé dans l’exploitation des pierres industrielles s’insurge contre les pressions dont il fait l’objet de la part des autorités compétentes. Raheliarisoa Blandine, car il s’s’agit d’elle a tenu ainsi une conférence de presse, hier, à Ankadifotsy pour parler de la mésaventure qu’elle a subie. Cet opérateur économique persiste et signe qu’il faudrait lui restituer les 12 tonnes de cristalline. Dans le cas où elle n’obtiendrait pas gain de cause, elle porterait l’affaire en haut lieu. Sans pour autant donner plus de précision. Les faits. Un quartz cristal 5e choix dans l’exploitation minière du « Fokontany » Kelimahery, commune rurale Ambohitromby, district Fenoarivobe, région Analamanga, a été saisi au niveau d’Analavory, la semaine dernière, pour être acheminé, par la suite au service des mines à Ampandrianomby. La propriétaire de ce cristal accuse ainsi le chef de région Bongolava d’être à l’origine du blocage de ces pierres industrielles. Pour sa part, Me Willy Razafinjatovo a tenu à expliquer que la dame en question s’est acquittée de ses frais d’administration et son permis minier garde sa validité. Affaire à suivre.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.