Mémorandum de stabilité : Les dirigeants de l’ARMADA désavoués


Jacaranda
Ils ne sont plus écoutés par les députés de leurs partis.
Ils ne sont plus écoutés par les députés de leurs partis.

Le dossier « Mémorandum de stabilité » est presque clos. Les signatures des 90 députés qui y adhèrent ont été remises au président de la République, désormais rassuré de l’existence d’une nouvelle majorité acquise à son programme à l’Assemblée nationale. Du côté de l’Alliance Républicaine de Madagascar (ARMADA), c’est le clash. En effet, si les chefs de file de ce groupement politique d’opposition n’ont pas encore décidé de leur position par rapport au Mémorandum de stabilité, des députés des partis politiques la composant ont signé le document. C’est surtout le cas des élus du Mapar, du VPM-MMM et ceux de « Hiaraka isika ».

Approche individuelle. D’après nos sources, trois des élus extrémistes du Mapar auraient apposé leur signature. De même pour des députés du VPM-MMM de Hajo Andrianainarivelo, outre bien sûr ceux qui se sont détachés en créant le VPM-MMM II. Le clash est très dur pour le « Hiaraka Isika » de Camille Vital. Des indiscrétions ont permis de savoir que les 6 élus de cette formation politique auraient tous signé le mémorandum. Interrogé sur cette situation, un député « Hiaraka Isika » de répondre : « Je n’étais pas obligé de demander l’avis de notre président. Puisqu’il s’agit d’une approche individuelle, nous avons signé en notre nom personnel. Ma décision n’engage que moi. »

R. Eugène

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Jean louis robinson : 100 voies dans sa commune pour maire, avec le TIM gagnant, aucun maire pour avana, 0% manatody, il devrait arreter la c’est bon

Post Comment