CEI : 140 partis consultés

Travaux de commission des représentants des partis politiques. (Photo Yvon RAM)
Travaux de commission des représentants des partis politiques. (Photo Yvon RAM)

Les partis politiques ont émis des propositions et des recommandations quant à la mise en place d’un nouvel organe qui va remplacer la CENI-T. Portant notamment sur sa composition et ses attributions.

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a rencontré les partis politiques, hier, à l’Hôtel Colbert. Au menu, la Commission Electorale Indépendante (CEI) qui va remplacer probablement l’actuelle CENI-T. Ces formations politiques ont été notamment consultées pour émettre leur avis sur ce nouvel organe dénommé CEI. Ils étaient140 partis à y avoir participé. Il s’agit, entre autres, du Tim, Hvm, MMM, Mts, Mdm, Mamafisoa, Leader-Fanilo, Monima, Arema, Grad-Iloafo, Rpsd Vaovao et Kintana, ainsi que de groupuscules de partis. Quatre commissions ont été ainsi constituées avec comme thèmes, la composition de la CEI, ses attributions et ses pouvoirs, son organisation et ses modalités et son fonctionnement. Toujours est-il que les leaders politiques ont boudé cette rencontre avec le ministère de l’Intérieur, à l’exception de Rivo Rakotovao (Hvm), Pierrot Rajaonarivelo (Mdm), Rajemison Rakotomaharo (Mamafisoa) et Tabera Randriamanantsoa (Kintana). Les autres partis se sont faits plutôt représenter par des seconds couteaux.

Suggestions. Parmi les idées émises, lors de cette rencontre, citons notamment, le suivi des listes électorales, installation des bases de données au niveau de la CEI pour réceptionner les doléances, mise en place d’une cellule d’observation de sécurité, utilisation du code barre à la place de la carte biométrique, le financement des opérations électorales des partis politiques et la représentation de ces derniers au sein de la CEI. L’objectif étant de recueillir les propositions et les différentes recommandations en vue de la mise en place de la nouvelle structure qui remplacera la CENI-T. Reste à savoir, si on va tenir compte de ces suggestions ? Faut-il rappeler que des réflexions ont été déjà menées sur le devenir de la CENI-T du 6 au 7 août 2014 au CCI Ivato et qui a vu la participation des experts internationaux. Sans oublier pour autant, la séance de réflexion sur la CEI qui a eu lieu à Ampefy.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. CENI ? Par définition , elle doit être indépendante et n’a aucune appartenance à aucune partie politique, donc celle ou celui qui devra être élu n’est membre d’aucune « des 140 associations » !

  2. 140 partis politiques!!!! et je crois qu’y a encore plus!!! fallait dire »associations »

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.