Mémorandum pour la stabilité : Rencontre Rajaonarimampianina – Députés la semaine prochaine



Jacaranda
Jean Max Rakotomamonjy ne sera de retour au pays que le 7 septembre prochain.
Jean Max Rakotomamonjy ne sera de retour au pays que le 7 septembre prochain.

De sources proches de l’Assemblée nationale, l’entrevue ne pourrait avoir lieu qu’après le retour au pays de Jean Max Rakotomamonjy.

Prévue se dérouler cette semaine, la rencontre entre le président de la République Hery Rajaonarimampianina et les députés signataires du Mémorandum pour la stabilité est reportée pour la semaine prochaine, après le 7 septembre pour être précis. En effet, cette échéance ne pourrait avoir lieu qu’en présence du président de l’Assemblée nationale, Jean Max Rakotomamonjy qui est actuellement en mission officielle aux Etats-Unis. De sources proches de la Chambre basse, ce dernier sera de retour au pays le 7 septembre. Le mémorandum pour la stabilité, qui est primordial pour le sort du régime, est donc suspendu à l’agenda du député d’Andapa. Nul n’ignore pourtant que la situation politique, sociale et surtout économique dépend de la mise en œuvre de ce Mémorandum pour la stabilité qui  n’est autre qu’un Pacte de non agression entre la Présidence de la République et l’Assemblée nationale. Cette rencontre permettra aux deux parties de trouver un terrain d’entente sur la mise en œuvre du Pacte de responsabilité que la Haute Cour Constitutionnelle a proposé dans sa décision du 12 juin dernier, suite à la requête de mise en accusation du président de la République, Hery Rajaonarimampianina par les députés frondeurs.

Otage. Il convient de noter toutefois le cas de certaines forces politiques, dont le MAPAR et le TIM qui ont été exclues de ce processus. En effet, jusqu’ici, Ambohitsorohitra n’a pas encore donné suite à la demande d’audience déposée il y a environs deux semaines par les députés frondeurs. Sûr des 90 députés qui soutiennent son programme de Société, le numéro Un d’Iavoloha refusera certainement de rencontrer les parlementaires anti-régime. Quoiqu’il en soit, l’absence au pays de Jean Max Rakotomamonjy tient en otage le pays tout entier. De sources proches de Tsimbazaza, la session extraordinaire de l’Assemblée nationale qui devrait être axée sur l’adoption la Loi de Finances Rectificative (LFR) ne pourra avoir lieu qu’après l’entrevue entre Hery Rajaonarimampianina et les députés. Pourtant, tous les ministères font actuellement face à un problème de budget. Même les fournitures de bureaux n’existent plus au niveau de certains services. La question est donc de savoir si tous ces problèmes seront résolus après la mise en œuvre du Mémorandum pour la stabilité.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.