Affaire Jean Pierre : L’enquête contre les gendarmes étouffée

Jacaranda

L’arrestation musclée du meneur de la grève des étudiants, Jean-Pierre Randrianamboarina ne cesse de faire des remous. De sources bien informées, le Commandant de Compagnie de la Gendarmerie nationale de Tana ville, le Chef d’Escadron Faniry Randriamahery a été limogé vendredi dernier suite à cette affaire. Il aurait été accusé de n’avoir pas réagi lors de cette échauffourée survenue à Ankatso le 1er septembre. Ce limogeage provoque la grogne de certains éléments au niveau des casernes. Bon nombre d’observateurs estiment que le Commandant Faniry est juste un bouc émissaire. Un bouc émissaire idéal pour couvrir les vrais responsables de cette violence contre un étudiant sans défense. En effet, l’on se demande pourquoi le Commandant de la CIRGN Tana ville, le Général Florens Rakotomahanina n’a pas été limogé alors que c’est lui qui est le premier responsable de la Gendarmerie à Antananarivo. Par ailleurs, au lendemain de cet évènement, ce dernier a justifié la violence perpétrée par les Forces de l’ordre en déclarant que l’intervention a été conforme aux procédures légales d’arrestation. En tout cas, si l’on se réfère à nos sources, jusqu’ici, les 12 gendarmes ayant commis cet acte de barbarie ne sont pas inquiétés. Aucune mesure disciplinaire n’a encore été prise à leur encontre. En quelque sorte, les hauts responsables au sein de la Gendarmerie ont décidé d’étouffer l’enquête.

Davis R

Share This Post

21 Comments - Write a Comment

  1. Il n’a jamais été d’accord concernant l’utilisation de la force contre les étudiants. Évitons les amalgames svp.

  2. Contrairement à vous, je tiens à la Démocratie et à la République.

    Je ne veux pas rentrer dans votre définition de la Démocratie et de la République car il ne m’appartient pas de juger vos opinions et vos orientations politiques. Vous seriez un royaliste, je suppose.

    Paradoxalement, je descends des Rois de l’Imerina et pourtant je considère mon titre d’Andriana comme inexistant car je suis un démocrate et un républicain.

    Ré-instituer la Royauté à Madagasikara ? Quelle royauté ? Celle de l’Imerina qui a voulu coloniser toute l’ile ? Ou bien rétablir les petits royaumes dans toute l’île ?

    Ce n’est pas une solution pour nous car nous avons besoin d’une Nation et non d’une île divisée en plusieurs royaumes.

    Les Malagasy n’ont pas encore le sentiment d’appartenir à une même Nation et vous voudriez rétablir la Royauté ou les petits royaumes? Ce ne serait-il pas une nouvelle façon de nous diviser pour mieux régner ?

    Je vous signale; qu’une certaine république a divisée Madagasikara en six régions autonomes. Mais heureusement que ça n’a pas duré.

    Retrouver nos racines ? Mais c’est ce j’ai écrit dans l’adaptation de la Démocratie à notre culture (Kolontsaina) et à notre histoire.

    Oubliez vos rêves car la Royauté est dépassée et ne nous mènera que vers la guerre civile. Et là, ce serait un grand bordel

  3. Nos dirigeants ne veulent pas se remettre en question d’autant plus que la corruption et le népotisme sont monnaie courante chez nous.

    Vous avez pu constater, lors de la grève chez Air Malade, que l’éviction de Rabary Njaka et Cie n’a eu lieu que lorsque la situation était devenu catastrophique.

    De même, le Président voafidimbahoaka sy mamimbahoaka refuse de se séparer de son entourage qui nage dans l’incompétence et les querelles de palais.

    Il paraît qu’au prochain remaniement du gouvernement, certains ministres incompétents seraient nommés ambassadeurs.

    Cela prouve qu(ils se tiennent tous par la barbichette et que c’est une caste incestueuse.

  4. Vous nous donnez un schéma occidental du fonctionnement d’un gouvernement. Nous ne sommes pas encore à ce stade car nous faisons encore l’apprentissage de la Démocratie.

    Il se trouve que nous avons un Président terne mais qui se prend pour l’Etat à lui tout seul. Un peu comme Sarkozy mais en moins hyper actif.

    Il se trouve aussi que ce Président élu démocratiquement (!) ne nous montre ni ses capacités à diriger le pays et encore moins à nous montrer le cap de sa politique.

    Si notre appareil étatique fonctionnait comme vous le suggérez, le Plan National de Développement ne serait pas un inventaire à la Prévert mais aurait montré les solutions et les moyens à dégager pour sa réalisation. Pourtant; les ministres et les techniciens ont planché sur ce PND pendant de longues mois au point que sa sortie a été différée à plusieurs reprises.

    Cela montre, non seulement, l’incompétence de nos dirigeants mais aussi le manque de visibilité des projets présidentiels.

  5. Certes, il n’y a pas eu mort d’homme. Mais les brutalités des Forces de l’ordre telles que j’ai vues en vidéo ne sont pas dignes d’un Etat qui prétend être un Etat de Droit et sont indignes des Forces qui devraient défendre les biens et les personnes et de maintenir l’Ordre sinon la Paix.

    Est-ce qu’il faudrait s’indigner quand il y a seulement mort d’homme ? Ce ne serait pas conforme à la notion de Droit de l’Homme.

    Dans cette histoire, il faut aussi tenir compte des événements qui ont eu lieu dans le Sud. Loin de moi l’idée de cautionner les brutalités des Forces de l’Ordre mais il faut en tenir compte dans la mesure où ces Forces de l’Ordre auraient pu nourrir de la haine envers ceux qui ne sont pas de leur côté.

    Je n’imagine pas un bordel monstre pour demain quand ces étudiants seront au pouvoir et aux commandes de l’Etat malagasy. Les mentalités évoluent malgré tout et si ces grèves existent c’est que la Démocratie est en marche dans ce pays.

    Une autre preuve ? Le fait que nous pouvons échanger sur ce forum : il y a quelques années de cela, c’était impensable de parler de politique même au sein des familles et encore moins critiquer ouvertement les dirigeants en place.

    Je n’écris pas que la liberté d’expression est établie dans ce pays, mais il faut un début à tout. Et cela me donne de l’espoir pour ma Patrie que j’aime comme tous les autres Malagasy. Nous n’avons qu’une seule Patrie et nous l’aimons envers et cotre tout.

    Pour dissiper les malentendus, je tiens à vous signaler que je ne suis ni un souverainiste ni un nationaliste borné. Le français est ma langue d’expression et ma double culture est un gage d’ouverture d’esprit.

  6. J’analyse d’autant mieux le problème c’est que je ne crois ni à la démocratie…. Qui n’est qu’une mise en esclavage avec le consentement de l’esclave…ni à la république française,qui n’obtiendra son pouvoir qu’en tuant une forte partie du petit peuple et en assassinant le roi…alors qu’ils n’en avaient pas mandat.
    Madagascar peut s’en sortir en retrouvant ses racines,et non pas en parodiant Reny malala..

  7. Notre situation actuelle est le résultat de plus de 50 années de gabegie, de corruption à tous les étages et d’une mauvaise gouvernance.

    Il n’y a pas de honte à le dire car la politique de l’autruche n’est pas la solution, si tant est que c’est une solution à nos difficultés actuelles.

    Je pense que Madagasikara a des hommes et des femmes de grande valeur (des olomanga) mais ils sont confrontés à une difficulté de taille : l’impossibilité de prouver qu’ils peuvent redresser le pays car les places sont occupées par les hommes et les femmes des appareils politiques qui ont pris en otage l’appareil étatique.

    La preuve en est qu’aucun parti politique ne veut occuper la place d’un parti d’opposition, au niveau de l’Assemblée Nationale, car tous ces hommes politiques ont peur d’éventuelles représailles des dirigeants en place.

    Il faut aussi comprendre, au moins, deux choses dans notre histoire et dans notre culture :

    – Dans notre culture, les dirigeants en place sont considérés comme des Ray amand-Reny qui veillent sur le peuple. La notion d’Etat Providenjce est trop ancrée dans nos têtes. Mais nous ne sommes pas les seuls au monde à concevoir un Etat Providence car le système social français montre que les aides sociales sont considérées comme des droits par certaines couches de la population française.

    – La démocratie d’importation n’est pas adaptée à notre culture car ce n’est qu’un copié-collé sans ajustement à notre histoire et à notre culture d’une démocratie d’un pays avancé économiquement et ayant une pratique avérée de la démocratie.

    En conclusion :

    1) Il serait injuste et malhonnête intellectuellement parlant d’attribuer à tous les Malagasy l’état de pauvreté endémique et l’instabilité politique actuels.

    2) Il ne faut pas juger notre situation à l’aune d’une vision occidentale qui date de la Françafrique et même de la colonisation.

    3) il faut nous laisser le temps d’apprendre et d’apprivoiser la Démocratie car la Démocratie Française ne s’est pas faite en quelques décennies. Vous vous souvenez de la période de la Terreur, je suppose. Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler les soubresauts qu’a connus la France depuis 1789 car vous devez être au courant de l’Histoire de votre peuple.

    4) Si vous aimez réellement Notre Patrie que nous aimons malgré ce que nous endurons et si vous voulez nous aider à sortir de notre pauvreté, veuillez méditer mes conclusions et tempérer vos remarques car les oeillères et les lorgnettes occidentales ne feront jamais avancer le schmilblick. On ne fait pas naître la Démocratie avec un forceps car ce ne serait plus une Démocratie mais une Dictature ou une Nouvelle Colonisation.

  8. Un chef d’État n’est pas animateur de colonie de vacances, ni assistante sociale… Un chef de l’État choisit une option politique, trace la route, et confie à un premier ministre sa décision….à lui de faire exécuter le plan. Le conseil des ministres fait le point sur les avancées et affine ses priorités…la volée qu’à pu prendre  » l’étudiant  » agité n’est pas de sa responsabilité… Les priorités du pays sont ailleurs.
    Pour soanavela: argumentée, car vos interventions ressemblent à des aboiements… Bonne soirée

  9. …réflexion minable…

  10. pauv’type va !

  11. il n’y a pas que le ministre de la justice mais TOUT LE GOUVERNEMENT et mettre des HOMMES NOUVEAUX consciencieux ; mais ça avec ce qu’il y a en ce moment, ce n’est pas demain la veille…

  12. parce que c’est lui le chef de toutes les instances nationales et chef suprême des armées (jusqu’à preuve du contraire) donc, par ricochet, il en est inévitablement responsable.

  13. Ne mettons pas tout le monde dans le même panier. Et qu’à fait Hery Rajaonarimampianina pour être traité de barbare en fait?

  14. · Edit

    En voilà, une barbarie sur une autre barbarie.tant que la punition ne tombe pas sur ces ignorances. Ilspenseront toujours etre dans leurs bons droits à massacrer qui ils veulent et quand ils veulent. Ce regime rajaonarimampianina est, agit exactement comme le régime de terreur d’andry rajoelina (actuel MAPAR). Ils en ressemblent comme deux gouttes d’eaux.

  15. Malahelo anao ry Madagascar !!izao sisa no niafarany

  16. Est-il si difficile de sanctionner les responsables de débordement militaires ? Aussi militaires soient-ils. ça fait longtemps qu’il n’y a plus de justice dans notre pauvre pays. Il vaudrait mieux remplacer le « Ministère de la justice » par « Le ministère de la corruption agissant toujours contre l’intérêt du peuple »

  17. Pourquoi se recourir à la justice alors que des armes aussi fortes tenues par des soldats sans scrupules sont pointés aux peuples.Des questions se posent: se tenir à l’injustice ou se taire ???

  18. Qui est à l’origine de votre pauvreté???
    D’abord, avez-vous été riche et quand?
    Bien sûr, vos responsables ne sont pas les meilleurs… Mais qui peut dire sans honte…je fais tout pour que demain le pays soit vivable? Qui ne cherche pas la combine, pas souvent honnête pour vivre au dessus de ses capacités , et qu’offrez-vous au pays qui mérite respect???

  19. Désolé, c’est la stricte réalité de ce pays: aucune justice, personne ne croit plus à la justice Gasy, ils s’arrangent entre eux et le faible qui n’ a pas de protection qui servit de modèle et le pire ils le jette en prison à leur place…. . Seule la justice populaire ou vindicte populaire est la seule solution pour ce pays pour éradiquer ses pourris…, Regardons: les voleurs de la république présidents ministres douaniers, juges….les trafiquants bois de rose, pierre précieuse…. circulent sans être inquiétés or tout le monde sait que ces gens là qui sont l’origine de notre pauvreté, ils volent l’avenir de tout un peuple! Mais ils ne séjourneraient jamais en prison quoi qu’il en soit ! Solution: justice populaire! Si non nous serions réduit en cendre!

  20. Il n’y a pas eu mort d’homme… Donc un système qui règle sur la place publique les problèmes internes d’un corps d’armée est un système qui prime l’émotion sur la raison…les étudiants seront les cadres demain….imaginez donc le bordel à venir.

  21. L etat major militaire n’est pas comme celui de civil.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.