Scission au sein du MAPAR : Réunion d’urgence dirigée par Andry Rajoelina hier

Jacaranda
A peine arrivé au pays, Andry Rajoelina a dirigé une « réunion de crise » des leaders du MAPAR.
A peine arrivé au pays, Andry Rajoelina a dirigé une « réunion de crise » des leaders du MAPAR.

A peine arrivé au pays après avoir passé un long séjour à l’étranger, l’ancien président de la Transition a dirigé hier une rencontre avec ses fidèles collaborateurs.

Andry Rajoelina a décidé de prendre en main l’avenir de son parti politique. En effet, à peine arrivé au pays après avoir passé un long séjour à l’étranger, l’ancien président de la Transition a dirigé hier une « réunion d’urgence »  avec ses fidèles collaborateurs. Une occasion certainement d’évoquer la tension qui frappe actuellement le MAPAR, mais aussi et surtout pour adopter une position par rapport au remaniement gouvernemental en vue. D’après les informations, certains députés et ex-ministres proches de Rajoelina prévoient d’adhérer au sein du futur gouvernement. Une démarche en vue d’un rapprochement avec le président Hery Rajaonarimampianina serait déjà engagée dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Et ce, bien que pour l’heure, l’ancien homme fort du pays n’ait pas encore donné son feu vert. En quelque sorte, le MAPAR est divisé sur la question. Le numéro Un de la Révolution orange de 2009 persiste et signe en exigeant le respect de l’article 54 et 72 de la Constitution. Une requête qui risquerait de constituer un blocage à cette tentative de rapprochement. Et ce, dans la mesure où de son côté, le « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » refuse de lâcher la Primature.

« Exclusion ». Jusqu’à l’instant où nous mettons cet article sous presse, aucune information sur les tenants et aboutissants de cette « réunion de crise » n’a pas filtré. D’autant plus qu’une source proche d’Ambodivona a confirmé que la rencontre n’a pris fin que très tard dans la soirée. En tout cas, cette réunion risque de provoquer davantage de mésententes au sein des partisans du « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina ». En effet, certains pro-Rajoelina dénoncent une « exclusion ». Si l’on en croit nos sources, bon nombre des fidèles compagnons de lutte de l’ancien président de la Transition n’auraient pas été tenus au courant de l’existence de ladite réunion. Seuls quelques parlementaires et anciens hauts responsables durant la période transitoire auraient reçu le « SMS d’invitation ». D’ailleurs, cette fois-ci, la rencontre n’a pas eu lieu au Quartier général du MAPAR à Ambodivona. D’après les informations, elle s’est déroulée du côté d’Ambohimangakely. La question est désormais de savoir si le retour au pays d’Andry Rajoelina permettra aux partisans du MAPAR de reconquérir leur solidarité et de régler la scission au sein du parti.

Davis R

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Les absents ont eu toujours « TORT ».
    Il est temps qu’Andry Nirina RAJOELINA,un leader politique Malgache incontestable,se décide de sa position dans l’échiquier politique actuel:
    -« OPPOSITION »
    ou
    -« AVEC LEPOUVOIR ».
    -« Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Général « – »
    ++MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++

    Remettons notre pendule à l’heure.

  2. Ce n’est que de la pub pour manifester médiatiquement que le MAPAR est actif. En plus Rajoelina, après une absence, veut un recadrage de son parti et veut partager son « voan-dalana ».
    Une réunion qui n’a rien d’exceptionnel que le lieu.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.