Elections partielles : 500 millions d’ariary à trouver

La Commission électorale nationale indépendante de la transition a tenu à souligner qu’il faudrait trouver 500 millions d’Ariary pour l’organisation et la tenue des élections partielles dans les 19 communes concernées. C’est la CENI-T qui va se charger de ces élections à refaire qui auront lieu le 13 novembre prochain. Notons que les tribunaux administratifs dans quatre provinces ont décidé la tenue de nouvelles élections communales dans 19 communes. Il s’agit notamment de 2 communes dans la province d’Antananarivo, 8 communes à Toamasina, 7 communes à Tuléar et 2 communes à Fianarantsoa. Deux communes urbaines y font partie, à savoir Fénérive-Est et Moramanga. Faut-il rappeler que le tribunal administratif d’Antananarivo a décidé d’annuler les élections communales pour les localités d’Alarobia Ambatomanga (district de Manjakandriana) et d’Antakavana (district d’Ankazobe). Toujours est-il que Marie-Joséphine Rasoarimalala dite Joséphine, l’épouse du député Rossy a été candidate de Mapar dans la première commune susmentionnée. Elle aura surtout en face d’elle, un candidat indépendant. Le score étant très serré entre eux. Un écart de trois voix.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire