Elections sénatoriales : Jao Jean dénonce des intimidations à l’encontre des maires

Jacaranda

Le député Rémi dit Jao Jean déclare la guerre contre le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mahafaly Solonandrasana Olivier. En marge de la cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale, l’élu d’Antsohihy a notamment dénoncé les pressions, intimidations et menaces que ce membre du gouvernement aurait lancées à l’encontre des maires nouvellement élus dans la Région Sofia. Selon ses dires, « en marge du regroupement des maires qui s’est déroulé à Antananarivo la semaine dernière, le ministre coach en charge de la Région Sofia aurait réuni les maires issus de cette localité pour les « forcer » à adhérer au sein du parti ‘’Hery Vaovao ho an’i Madagasikara’’ (HVM) ». Mahafaly Solonandrasana Olivier aurait annoncé que si les candidats du parti au pouvoir au niveau de cette circonscription échouent lors des prochaines élections sénatoriales, tous les maires seront immédiatement remplacés par des PDS. Une déclaration que le député d’Antsohihy considère comme « une menace à peine voilée en vue d’intimider les grands électeurs ». A noter que les maires de la Région Sofia sont composés entre autres, d’élus HVM, TIM, Leader Fanilo et d’indépendants. Reste à savoir si ces derniers vont suivre à la lettre les consignes du numéro Un de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Exclusion. Au cours de cet entretien avec la presse, le député Jao Jean a aussi déclaré que pour amadouer les grands électeurs, Mahafaly Solonandrasana Olivier s’est aussi engagé à effectuer une tournée dans cette partie Nord de la Grande Ile incessamment pour assister à une grande cérémonie d’investiture et de remise d’écharpe pour les maires fraichement élus. Alors que les autorités locales ont déjà reçu leurs invitations pour cet évènement, les députés issus de la Région Sofia, pour leur part ont été ignorés. Une initiative que Jao Jean considère comme « une exclusion de tous ceux qui ne soutiennent pas les idéologies du régime ». A entendre les propos de l’élu d’Antsohihy, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation est déjà en pleine précampagne électorale en vue des élections sénatoriales du 29 décembre prochain. Jao Jean n’a également pas manqué de toucher mot des mauvais traitements infligés aux maires lors du regroupement à Antananarivo. Selon ses dires, « le ministre Olivier Solonandrasana Mahafaly n’a pas tenu les promesses qu’il a faites vis-à-vis des maires ».

Davis R

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Le fil de cette discussion parle de lui-même concernant la véracité des dires de ce Jao Jean.

  2. Ce député jao jean est un violeur, pédophile, récidiviste, accusé et condamné à plusieurs reprises . Bizarrement, il trouve toujours un moyen pour contourner la justice et on le laisse faire en toute impunité…

  3. Fa angaha dia tsy misy olona azo fidina ao Antsohihy no dia i Jao jean no dépioté any ?
    Mahavariana ihany ny Malagasy indraindray, ohatran’ny olona azon’ody avokoa.
    Tsy mety handroso ny Gasy e ! na inona na inona atao eto, be loatra ny NANDRA.

  4. Est-ce qu’on a des preuves concernant ces calomnies? Est-ce qu’il ne savent pas que la diffamation peut mener à un emprisonnement?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.