MAPAR : Divorce politique entre Andry Rajoelina et Rolly Mercia

Jacaranda
Harry Laurent Rahajason a décidé de quitter le « TGV ».
Harry Laurent Rahajason a décidé de quitter le « TGV ».

L’ancien Vice-président national du MAPAR en charge de la Province de Mahajanga a déposé sa lettre de démission le 3 novembre dernier.

« J’en ai ras-le-bol d’être traité comme un esclave ». C’est ce qu’a déclaré hier l’ancien ministre de la Communication, Harry Laurent Rahajason par rapport au fait qu’il a claqué la porte du parti politique MAPAR. En effet, Rolly Mercia a adressé le 3 novembre dernier, une lettre à l’endroit de l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina pour confirmer sa démission en tant que Vice-président national du MAPAR en charge de la Province de Mahajanga. Comme motif, il avance : « le refus de subir encore l’esclavage politique et pour profondes divergences de vues politiques et de méthodologies de travail » entre lui et l’ancien leader de la Révolution orange de 2009. Joint au téléphone hier, Rolly Mercia a expliqué : « j’ai pris cette décision pour ne plus être le bouc émissaire qui doit faire tous les sales boulots alors que de leur côté, ils préfèrent se cacher et fuir pour soigner leur image ». Ils, ce sont certainement Andry Rajoelina et son bras droit, l’opérateur économique Mamy Ravatomanga qui est aussi le Président Directeur Général du Groupe Sodiat. En effet, outre sa décision de quitter la Vice-présidence du MAPAR, Harry Laurent Rahajason a également claqué la porte du Groupe de presse Sodiat où il occupait le poste de Directeur général, mais aussi, de l’organe de presse « VIVA » où il était le Superviseur Général en provinces. Les motifs évoqués comme étant à l’origine de ces démissions simultanées sont apparemment identiques. « Esclavage politique et professionnel, divergences de vues politiques et méthodologiques, et incompatibilité d’humeur ».

« Homme de confiance ». En tout cas, avec cette démission, le divorce est désormais consommé entre l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina et son « homme de confiance », Rolly Mercia. Faut-il rappeler que ce dernier a joué un rôle déterminant pendant la Révolution orange de 2009 et durant l’ère transitoire où il était à la fois Directeur de la Communication auprès de la Présidence et ministre de la Communication. Cependant, au cours de notre conversation d’hier, l’ancien DG du Groupe de presse Sodiat a tenu à faire savoir qu’ « il n’y a aucune visée politique derrière cette décision ». Une manière à lui de démentir les rumeurs selon lesquels il a trahi Andry Rajoelina pour adhérer au sein du futur gouvernement. « Vu les attaques dont j’ai proféré à l’encontre de ce régime, cette option est pratiquement impossible à mon avis », a-t-il soutenu. Et d’ajouter au passage qu’il ne prévoit pas non plus de fonder un nouveau parti, ni d’adhérer au sein d’un quelconque mouvement ou organisation politique. D’ailleurs, pour l’heure, Harry Laurent Rahajason ne pratique aucune activité professionnelle. « Je suis au chômage pour le moment », a-t-il confié avec humour. Quoiqu’il en soit, cette nouvelle donne confirme l’existence de malaises au sein du MAPAR. Selon les renseignements, d’autres grandes figures du parti prévoient également de quitter le « TGV » incessamment.

Davis R

Telma Fibre Vibe

Share This Post

10 Comments - Write a Comment

  1. Ainsi terminent les seconds couteaux…
    hajason parle d'”esclavage”, il a tort: IL S’AGIT DE PQ USAGÉ QU’ON JETTE! C’EST PIRE!

  2. Rolly Mercia est surtout déçu que Rajoelina et Mamy Ravatomanga n’ont pas pensé à lui lors de leurs déplacements à l’étranger.
    Tsy nitondra voan-dalana (whisky) ! C’est aussi bête que çà !

  3. · Edit

    dia ho ara-bakiteny ve handraisanao an’i harena Nirina ? aleo ary atao hoe DJ, sans qualité e ! Tena azo raisina ara-bakiteny io

  4. · Edit

    fomban’ny voalavo anie no mipitsika, rehefa milentika ny sambo (Gangstabab). Na izany aza mila manazava ny zavatra nataony ity mpanogam-panjakana iray ity. Isan’ny nampi-dizo an’olonamaro nandritra ny tetezamita i rolly mercia raha tsy hiteny fotsiny afatsy ny fifanolanana nisy teo aminy sy ny maso ivohon’i Etazonia , ary ny fifanolanana nisy taminy sy i Onitiana realy. Ny fanenjehana an’i ravalo sy ny mpomba azy aloha dia nataony vaigon-dohan-draharaha. ary ny fanakana sy fanajehana tao @ RNM sy TVM…. aza hadinoana ny lasa….

  5. Bac-8 raha azo tsara dia kilasy faha sivy na hafa valo izany ingahy iny no nijanona nianatra.
    sao dia mba diso kosa, satria raha tsy marina io voalazanao io dia mety hanimba endrika ny fanehoanao hevitra, ka hahatonga ny olona sasany hametraka anao ho olona mpandainga sy tsy milaza ny marina, koa dia tsy mendrika ho vakiana.
    Izaho anefa mahita fa misy hevitra tsara ihany avaokanao.
    Aoka samy hiezaka hilaza ny zavatra marina dia mahafinaritra ny miady hevitra.

  6. ben quand le vent tourne il ne faut pas rester sur le même navire juste

  7. Misy ketrika vaovao miala any é. Mety organe de presse vaovao io na ketrika politika hafa avo lenta.

  8. JE SUIS AU CHÔMAGE….C’est cela oui !

  9. Alefaso @zay ny “ampamoaka” mikasika ny halatra sy ny sisa nataon’ireo mpanandevo anao ry Rolly a !

  10. Divorce politique ? Allons donc ! Avec le petit Rajoelina, il n’y a jamais eu de politique. Celle-ci est trop sérieuse pour celui qui adore se trémousser le cul sur une scène. Non un divorce d’intérêts, tout simplement une mésentente entre mafieux, un séparation, non de corps mais de biens. Qu’il reste au chômage celui-là ! Et que le petit, tout petit Bac-8, se fasse oublier.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.