Commission d’enquête parlementaire : Descente à Ankazoabo Sud ce week-end

Jacaranda

Pour l’heure, la Primature n’a pas encore donné suite à la demande de budget formulée par le Bureau permanent de la Chambre basse.

Comme prévu, la Commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Mara Niarisy est en cours d’installation à l’Assemblée nationale. Hier, une réunion y afférente a été organisée à Tsimbazaza parallèlement aux différents travaux de commissions qui figurent à l’ordre du jour de ce début de session ordinaire. Pour l’heure, aucune information officielle sur la composition de cette commission  n’a été dévoilée. Des sources parlementaires ont toutefois fait savoir que ses membres seront présentés aux députés lors de la séance plénière qui aura lieu demain à l’hémicycle. En effet, d’après les informations, cette commission d’enquête sera sur le terrain dès le week-end prochain. Et ce, bien que pour l’heure, la Primature n’a pas encore donné suite à la demande de financement formulée par le Bureau permanent de la Chambre basse en vue de réclamer un budget pour la mise en place de cette structure.

Enquête parallèle. Quoiqu’il en soit, les députés prévoient d’envoyer une équipe à Ankazoabo Sud dès ce samedi afin de mener une investigation à propos notamment de la perquisition effectuée par des éléments de l’opération Fahalemana dans la résidence du député Mara Niarisy ainsi que la saisie de ses 286 têtes de bovidés. A noter que Tsimbazaza a aussi demandé au gouvernement de mener une enquête parallèle en vue d’élucider cette affaire. Mis à part ce dossier, différents projets de loi ont également été débattus en commissions hier. Parmi ces dossiers figure notamment le projet de loi n°013/2015 portant création de la chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois de rose et/ou de bois d’ébène, et la répression des infractions relatives à ces bois précieux. A noter que ce projet de loi passera en séance plénière demain pour adoption. Même topo pour le projet d’ordre du jour qui devrait inclure l’adoption de la loi de Finances Rectificative 2015 et de la loi de Finances initiale 2016.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.