CUA : Eclairage sur l’organigramme

Jacaranda

La mairie de d’Antananarivo, par le biais de son Secrétaire Général, Randriamorasata Julien, a donné des explications sur certains dossiers sensibles de la CUA, lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, hier, en son bureau à la mairie. Les sujets abordés ont porté, entre autres, sur l’organigramme, les 805 millions d’ariary et la démission collective. Pour le premier point, le SG de la CUA  de rappeler la lettre d’observation adressée par le Préfet de police à la CUA. Il a reconnu que ce dernier a raison. A cet effet, la direction chargée de la trésorerie, qui a été mentionnée dans l’organigramme de la CUA, a été remplacée par la direction des Affaires financières. La CUA a dû ainsi revoir sa copie.

Affectés. Sur le deuxième point, concernant notamment les 805 millions d’ariary, la réponse de l’ancien chef de région Atsinanana a été plutôt évasive. Sur la dite somme émanant du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation,  et qui a été destinée à la Commune urbaine d’Antananarivo, « nous ne sommes pas tellement concernés », a-t-il indiqué. Et d’ajouter que la commune actuelle n’a hérité que de 60 millions d’ariary. Etant donné que les 805 millions d’ariary ont été affectés à la commune en début de l’année. Quant au troisième point, portant sur la démission collective, le SG de la CUA de préciser que « il n’y avait pas eu point de démission collective ». Tout en soulignant au passage que « le directeur de cabinet et le conseiller spécial n’ont pas encore été nommés ». Le Secrétaire Général a également profité de cette rencontre avec la presse pour déclarer que la CUA compte actuellement 3 300 employés. Or du temps de Marc Ravalomanana, cela a été de l’ordre de 1 500 employés. Selon toujours le SG, rien que pour les salaires du personnel de la commune, la CUA devrait trouver 6 milliards de francs par an. Il a tenu toutefois à préciser que malgré tout, il n’y aurait pas de licenciement.

Dominique R.

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. il n’y a pas de changement dans l’organigramme mais seulement un changement de nom: Direction des Affaires Financières au lieu de Direction de la Trésorerie pour éviter toutes risques de confusion.

  2. Personnellement, je suis surpris du fait que mr Randriamorasata Julien, un administrateur civil plus ancien en grade et en années d’expériences que le Préfet de police ou son adjoint, est rectifié par ces deux derniers concernant l’organigramme de la CUA. L’administration territoriale est son domaine de compétence de point de vue professionnelle, c’est comme si dans l’armée, un général se fait corriger pour des questions de défense nationale par un lieutenant ! Mme le Maire devrait s’en méfier et se faire entourer effectivement de cadres compétents et non seulement d’opportunistes.
    Par ailleurs, concernant ce qui est suspicion de détournement de deniers publics par l’ancien PDS et son équipe (une allusion faite à la lecture de l’article cité en supra), il faudrait faire faire un audit parce que même la route pavée à Ambatonakanga dont la réhabilitaiton a été inaugurée en grande pompe par le colonel PDS est déjà actuellement en cours de réparation ! Or quelles ont été les louanges faites concernant sa qualité ! Donc, il y a quelque chose à vérifier dans la gestion de la CUA aux temps de ce colonel PDS. c’est peut-être pour cela qu’il a créé des problèmes lors de la passation de service avec Neny ?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.