Région Vatovavy Fitovinany: Grogne des grands électeurs

Les grands électeurs au niveau de la Région Vatovavy Fitovinany haussent le ton par rapport aux anomalies et irrégularités constatées lors des élections sénatoriales du 29 décembre dernier. Pour interpeller les autorités centrales, une forte délégation composée entre autres, du président de l’Association des conseillers communaux et municipaux au niveau de ladite Région, Tsabotokay Francis Séraphin ; Arnel, Conseiller auprès de la Commune d’Ambohitsara ; Celce Boniface, Conseiller au niveau de la Commune d’Ivato et Randrianasolo Fréderic, Conseiller communal à Ambila, est actuellement en mission à Antananarivo. Une mission dont l’objectif est d’apporter des témoignages à propos notamment des détournements de vote, des corruptions et des intimidations contre les grands électeurs. D’après les explications, « le parti au pouvoir s’est engagé à offrir 300 000 Ariary pour chaque grand électeur qui vote pour le HVM ». Une partie de la somme aurait été versée avant le scrutin. Pourtant, le HVM n’a pas tenu sa promesse, puisque le deuxième versement n’a jamais eu lieu. C’est ce qui a provoqué la grogne des grands électeurs ayant accepté ce « deal ». Après avoir dénoncé cette situation à travers les ondes des radios locales, les grands électeurs ont fait l’objet de pressions, d’intimidations et même de menaces de mort. Le nom du député de Manakara, Abel Razafimahatratra est particulièrement cité dans cette affaire. Ce dernier aurait usé et abusé de ses prérogatives de parlementaires pour déchirer toutes les requêtes déposées auprès du SRMV et du démembrement local de la CENI. Elu sous les couleurs du MAPAR, ce parlementaire est désormais devenu un fervent défenseur des intérêts du HVM dans la Région Vatovavy Fitovinany.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.