Ancien chef d’Etat : Marc Ravalomanana seul présent

Seul l’ancien président Marc Ravalomanana, accompagné à cette occasion par sa femme qui n’est autre que le maire de la capitale, a répondu présent à la Grand’messe d’Iavoloha. En revanche, les autres anciens présidents, à savoir, Didier Ratsiraka, Zafy Albert et Andry Rajoelina ont boudé la cérémonie d’Iavoloha. Parmi ceux qui ont été présents, citons entre autres les quatre chefs d’église du FFKM, en l’occurrence. Monseigneur Odon Arsène Razanakolona, pasteur Lala Rasendrahasina, pasteur Rakoto Endor Modeste et le révérend  Samoela Jaona Ranarivelo. Les anciens Premier ministres, tels que Charles Rabemananjara et Camille Vital ont été également présents. Notons que le couple Ravalomanana a quitté les lieux un peu plus tôt vers 13h45 mn.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

11 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. à ce que je peux lire vous vous mêlez des affaires de la France et aussi de Madagascar,à quand les autres pays du reste du monde monsieur je sais tout

  2. · Edit

    Affaire florissante en Afrique du Sud. Vous faites une allusion à une chocolaterie ? C’est une critique que les Fozaorana ont semé car ils savent qu’à Madagascar, la crédulité est roi. Bon. Une affaire qui marche en Afrique du Sud guidée depuis Faravohitra alors ? Maintenant Ra8 est à l’extérieur pour chercher des financements. Et ce que vous appelez affaires florissantes c’est où ? Ra8 a dû faire quelques choses en Afrique du Sud mais « une affaire florissante  » non. Dans les yeux de certains Malgaches peut être. Je pense que c’est votre imagination qui est florissante. Mais pourquoi pas…?

  3. Pour une fois, Ravalomanana a fait un geste politique remarquable : il n’a pas voulu participer à ce « banquet de la honte ». Il a fait acte de présence pour la présentation des voeux mais a considéré que s’empiffrer avec ces corrompus alors que la population crie famine et souffre de mille maux n’est pas acceptable pour un homme d’Etat digne de ce nom.

    Il a montré qu’il ne cautionne pas la gabegie de nos dirigeants qui ne pensent qu’à leur panse et non au ventre vide de la population.

    Hery Vôvô a reçu deux camouflets de taille :

    – le discours du Doyen du Corps Diplomatique,
    – l’attitude digne de Ravalomanana.

    Si Hery Vôvô et sa clique ne changent pas leurs fusils d’épaule, c’est qu’il n’y a plus rien à espérer de ce gouvernement de corrompus et il faudrait que le peuple malagasy se lève comme un seul homme pour les remplacer au plus vite car cette situation ne peut plus durer : efa alohalika ny ranombary.

  4. Oui, Ravalomanana a dit qu’il est prêt à payer ce qu’il doit à l’Etat Malagasy.

    Mais il a rajouté :

    – que l’Etat doit d’abord le dédommager,

    – que ses comptes sont gelés.

    Il oublie de nous dire :

    – qu’il a des affaires florissantes en Afrique du Sud,

    – les sources de ses revenus actuels car il ne « fait pas les tas d’ordures » à Tana pour nourrir sa famille.

  5. · Edit

    Dans ce cas, si la CUA ou l’Etat se sent lesé, il faut rendre l’argent avec lequel TIKO les a acheté,puis ces terrains reviennent naturellement à la commune. Seulement, voyez-vous cette possibilité ? car dès qu’on parle d’argent le régime hvm disparait, pas pour en recevoir, mais pour en donner. Par exemple, Ravalomanana est prêt à payer les arrièrés fiscaux de TIKO mais il lui faut payer aussi les dédommagements causés par les putschits. Et là, il n’y a plus personne. Il y a quelqu’un qui ne veut pas avancer les choses.

  6. parfaitement d’accord avec lazalazao , de quel état ce foza était -il chef ? l’état des foza peut -être

  7. Normal que le couple Ravalomanana a quitté les lieux vite fait …
    Ils ne veulent être tous seuls à la table privilégiée des anciens Présidents de la République … comme des « punis ».
    Sur le plan diplomatique, politique et même protocolaire, la respectabilité et l’honneur du Président Hery Rajaonarimampianina ont pris un coup cinglant.

    Libre à chacun d’interpréter cette situation inédite.

  8. tous nos dirigeants successifs ne sont que des hypocrites entre eux et envers son peuple. Ils ne pensent qu’à leurs poches. L’ancien siège du MBS appartient à la commune urbaine d’Antananarivo. L’ancien abattoir d’Andohatapenaka soit disant acheté par le Groupe TIKO est le bien de la ville d’Antananarivo ‘Et c’était à l’époque de son Excellence de son ex Président de la République exilé de l’Afrique du Sud que la transaction a été faite.

  9. · Edit

    Vous êtes sûr qu’ils se respectent ? À mon avis tout les blocages de MBS, TIKO, Andohatapenaka, CUA etc…. C’est parce que le président incompétent a une peur bleu de Ravalomana. Pour le chef des putschistes , il n’a rien fait. Ce sont juste des déclarations .

  10. Comme son Excellence l’ex Président de la République de Madagascar l’exilé de l’Afrique du Sud et son Excellence Le Président en exercice, ils se respectent

  11. · Edit

    andry rajoelina cité comme ancien chef d’état ? Il n’y a que les brigands et les bandits qui se respectent. C’est super ce Dominique machin, il faut la lumière chez un putschist .

Poster un commentaire