Hery Rajaonarimampianina : « La nécessité d’une bonne santé de la bonne gouvernance »

Jacaranda
Le président Hery Rajaonarimampianina entouré des membres du gouvernement et ceux du PTF.
Le président Hery Rajaonarimampianina entouré des membres du gouvernement et ceux du PTF.

Le président Hery Rajaonarimampianina a reconnu les recommandations de l’Union européenne, portant notamment sur la corruption et la bonne gouvernance. Il a ainsi déclaré « la nécessité d’une bonne santé de la bonne gouvernance…Je renvoie la responsabilité à chacun de vous ». Ces déclarations ont été faites, à l’occasion de la remise d’équipements, dans le cadre de plusieurs programmes financés par les Partenaires Techniques et Financiers à la centrale d’achat de médicaments essentiels SALAMA, hier, à Soavina Atsimondrano. A propos justement de ces appuis, en matériels, équipements et financement émanant des PTF, le chef de l’Etat a souligné que « les matériels et équipements reçus vont servir à améliorer la qualité des prestations de services en matière de soins de santé, en assurant notamment l’équité d’accès aux services sociaux, notamment en milieu rural ».

Dotation. Le président a tenu à souligner aussi que « l’acquisition des réfrigérateurs solaires pour les CSB (Centres de Santé de Base) permettra de mieux conserver les vaccins par la mise en place d’une chaîne de froid appropriée, afin d’éradiquer les maladies évitables par la vaccination. L’acquisition de matériels roulants au niveau des CSB devra permettra d’étendre la couverture de l’offre de services dans les zones éloignées. De même, la dotation des kits de fidélisation aux agents de santé servira de mesures incitatives pour les maintenir dans les zones éloignées ou enclavées et d’améliorer l’accès de la population à des services de qualité ».

CSB. Les aides octroyées par les PTF se répartissent comme suit, l’Unicef a ainsi remis 151 motos d’une valeur estimée à 320 000 dollars. Ces deux-roues sont destinées notamment à aux chefs CSB dans le cadre du programme d’appui aux secteurs sociaux de base (PASSOBA-santé). Quant à l’Agence Française de Développement (AFD), elle a alloué 1.900.000 euros pour les charges de structure de la centrale d’achat SALAMA, par le projet PASSOBA et en collaboration avec l’Unicef. Elle a octroyé également 24 kits de fidélisation pour les agents de santé travaillant dans 12 CSB. Pour sa part, la Banque mondiale, a offert 296 réfrigérateurs solaires pour les CSB ne disposant pas d’électricité et qu’en outre 347 CSB seront dotés d’équipements, entre autres, de combinaisons de travail, gants et bottes de travail. Au vu de ces aides qui ne sont pas des moindres, les PTF, par le biais de l’ambassadeur de l’Union européenne, Antonio Sanchez-Benedito, exigent plus de rigueur quant à leur gestion (lire article par ailleurs).

Recueillis par Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.