Déclarations du SMM : L’OJM réagit

Jacaranda

Face à la déclaration du Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM), l’Ordre de Journalistes de Madagascar (OJM) apporte son point de vue. L’OJM de déclarer notamment que les métiers de journaliste et de magistrat ont des rôles sensibles. Elles contribuent notamment à l’instauration de la démocratie et de la bonne gouvernance. L’Ordre tient également à souligner que  le métier de journaliste est sacré et qu’il ne devrait pas se contenter d’une seule source. L’OJM invite ainsi les différents responsables du pays à fournir des informations qui s’avèrent indispensables aux journalistes afin que ces derniers puissent exercer pleinement leur fonction, et ce, pour éviter les rumeurs.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    SMM ou pas tous les actes organisés à Madagascar a une ou plusieurs institutions derrieres: Derrire les vleurs des ossements humais; le pillage de bois de rose; les phenomène dahalo, les kidnapping; ….. une partie des magistarts; ministres, députés, forces de l’ordre, les journalistes ….. voire le président de la république…… Trop jalous, trop inferieurs en developement culturel et moral et colonisé dans l’esprit nous sommes champions du monde en connerie et tout ce qui ne fait pas avancer: Je dis NOUS car je suis dedans, ;ais je suis beaucoup moins responsable et impliquée que les fozaorana qui ont fait un putsch en 2009 et le hvm, son avotron qui triche à toutes les éléctions après avoir renié son mentor.

  2. Les Journalistes ont été accusés de publier des rumeurs et un Syndicat des Magistrats (le SMM) les a menacés de représailles judiciaires.

    Je m’attendais, au vu titre de l’article, que l’OJM se défende face aux accusations du SMM et, ainsi, éclaire les lecteurs sur la véracité (ou non) de tout ce qui a été publié dans les journaux, surtout dans l’affaire de kidnapping.

    Déception, ce n’est qu’une demande d’accès aux sources journalistiques pour améliorer les informations publiées dans les journaux.

    Cet article serait-il une façon de reconnaître que toutes les accusations portées sur certains magistrats et/ou fonctionnaires du Ministère de la Justice et sur certains membres des Forces de l’Ordre ne seraient que des rumeurs sans fondement et publiées à fin de salir les gouvernants ?

    Quand PapyZano publie ses scoops, il écrit qu’il a des preuves irréfutables et qu’il les publiera si jamais « on » l’attaquait en diffamation.

    Je ne sais pas dans quelle mesure PapyZano dit la vérité, mais jusqu’à maintenant, il n’a même pas reçu l’ombre d’un Droit de Réponse de la part de ceux qu’il a accusé de magouilles ou de malversations.

  3. Manome rariny ny Journalistes izahay satria ny fihavian’ny olana ,dia ireto mpitsara ireto.Manana porofo mivaingana izahay momba izany.
    Ny journalistes dia manao ny FAMPALALAM-BAOVAO ho an’ny rehetra no asany ka tsy hitako izay hanomezana tsiny azy ireo.

  4. A ce que tout le monde le sache, les rumeurs ne sont pas les faits du HASARD. Selon l’adage: « Ny teny toy ny atody raha foy manan’elatra » et plus encore « les murs ont des oreilles ». La véracité et l’ampleur de ces rumeurs dépendent de la conscience de ceux qui les véhiculent …

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.