Commune rurale de Beraketa : Bras de fer entre le maire et les gendarmes


Avec la recrudescence de vols de bovidés perpétrés notamment par les « Dahalo », l’on assiste à un bras de fer entre le maire, Jaomila Pelthin, de la commune rurale de Beraketa, district du Bekily, et les forces de l’ordre dans ladite localité. Selon le maire de Beraketa, ses priorités sont la lutte contre la corruption et l’insécurité, et qu’il est prêt à assumer sa responsabilité malgré les menaces qu’il a reçues depuis décembre 2015. Ce dernier a notamment déclaré à la presse : « Je me suis opposé au paiement de 6, 5 millions d’ariary exigé par les gendarmes aux « Raiamandreny » et aux chefs ‘’Fokontany’’ ». Le maire invite ainsi les dirigeants à se pencher sur les agissements des éléments des forces de l’ordre dans la commune rurale de Beraketa.

Dominique R. /  Eric Manitrisa

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Comme les kidnappeurs; mais cette fois, c’est la gendarmerie, demande de raçon et menace. Alors qui sont les dahalo veritablement ?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.