Sénatoriales : 21 requêtes reçues à la HCC



Jacaranda
Les regards sont désormais braqués sur la HCC de Jean Eric Rakotoarisoa. (Photo d’archives)
Les regards sont désormais braqués sur la HCC de Jean Eric Rakotoarisoa. (Photo d’archives)

Ambohidahy n’a que cinq jours pour se prononcer sur les 21 requêtes déposées par des adversaires du HVM.

Le délai de dépôt des requêtes auprès de la Haute Cour Constitutionnelle a expiré lundi dernier. Ambohidahy a publié hier à travers un communiqué l’état des requêtes reçues à l’expiration du délai. En effet, 21 requêtes issues des candidats malheureux aux Sénatoriales du 29 décembre 2015 ont été enregistrées à la HCC. Parmi ces requêtes, il y a celle déposée par Ratavilahy Harilala, mandataire de la liste MMM (Malagasy Miara-Miainga), qui demande l’annulation des élections du 29 décembre. D’autres s’attaquent aux résultats des élections organisées au niveau des provinces où ils étaient candidats. C’est le cas de l’ancien premier ministre Jean Omer Beriziky, candidat du Mamimad, qui conteste les opérations de campagne ou de vote dans la province d’Antsiranana et demande en même temps l’annulation de l’élection des candidats du HVM dans ladite province. Le parti Monima de Monja Roindefo figure également parmi les 21 requérants. Ses requêtes visent l’annulation des résultats des Sénatoriales dans la province de Toliara, à l’instar de l’ancien patron de la DST, le commissaire Nakany Charly Zafimagnely.

Exception. En tout, quatre requêtes ont été déposées sur les Sénatoriales de la province d’Antananarivo. La HCC a enregistré le même nombre de requête pour la province de Fianarantsoa contre six pour la province de Mahajanga. Pour la province de Toliara, cinq requêtes ont été déposées dans le délai imparti. La province de Toamasina a fait exception car aucune requête sur les résultats de ses Sénatoriales n’a atterri à Ambohidahy. Cela veut-il dire que les adversaires des candidats du HVM dans cette province n’ont pas constaté d’irrégularités avant et pendant les élections ? En tout cas, la Haute Cour Constitutionnelle n’a que cinq jours pour statuer sur ces requêtes. Les juges électoraux prévoient de publier les résultats officiels des Sénatoriales samedi prochain. Les verdicts de la HCC ne sont susceptibles d’aucun recours. Ce qui est décidé est décidé.

Recueillis par R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.